/sports/hockey
Navigation

Jeff Carter marque à son 1000e match

Jeff Carter marque à son 1000e match
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’attaquant des Kings Jeff Carter a marqué le but gagnant de son équipe lors du 1000e match de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH) lors de la victoire des siens de 4 à 3 face aux Golden Knights de Vegas, samedi à Los Angeles. 

Le vétéran a inscrit son sixième but de la saison en milieu de troisième période, déviant un tir de la ligne bleue de Matt Roy. 

Blake Lizotte, Drew Doughty et Nikolai Prokhorkin, avec son premier but dans la LNH, ont su déjouer le gardien Malcolm Subban. 

De l’autre côté de la patinoire, Jonathan Quick devait composer avec la puissante attaque des Knights. Il a terminé le match avec 28 arrêts. Max Pacioretty et William Karlsson ont tous les deux récolté deux points dans la cause perdante. 

Le partage de l’expérience 

Carter, qui a débuté sa carrière avec les Flyers de Philadelphie, épaule désormais une équipe rajeunie des Kings, un peu comme les vétérans l’ont fait pour lui au début de sa carrière, en 2005. 

• À lire aussi: Jeff Carter embrasse son rôle de vétéran 

«Il y avait moi et Mike [Richards] et tous les autres étaient vieux, a mentionné Carter au site NHL.com, vendredi. Nous avions une très bonne équipe. L’entraîneur Ken Hitchcock était en poste, et il voulait des gars expérimentés. On avait Peter Forsberg, Derian Hatcher, Keith Primeau et Simon Gagné, de très bons vétérans qui nous ont montré la bonne façon de faire les choses.» 

Avec la formation californienne, Carter fait partie des joueurs les plus âgés avec Anze Kopitar, Dustin Brown, Ilya Kovalchuk et Jonathan Quick. Lizotte (21 ans), Carl Grundstrom (21 ans), Austin Wagner (22 ans) et Adrian Kempe (23 ans) sont les plus jeunes joueurs des Kings à avoir un poste semi-régulier avec le grand club. 

«Lorsque les jeunes arrivent avec des questions, tu y réponds. Tu essaies d’être un bon gars, de parler, d’avoir le sourire tous les jours. C’est un milieu difficile, surtout quand les choses ne vont pas comme on le voudrait a dit l’homme de 34 ans, faisant référence aux récents déboires des Kings. 

«L’année dernière a été dure, a admis le 11e choix au total du repêchage de 2003. Rien ne semblait aller. Toute l’année, je n’étais pas confortable sur mes pieds. J’ai commencé à me sentir mieux cet été, heureusement, parce que mon patin est une partie importante de mon jeu. Lorsque je suis confortable, tout semble s’ouvrir devant moi.» 

En 1000 matchs en carrière dans la LNH, il a obtenu 713 points en saison régulière et a disputé 120 rencontres de séries éliminatoires. Il a aussi décroché l’or aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014 avec l’équipe canadienne.