/news/transports
Navigation

La station du REM près de la Gare Centrale

Le seul arrêt du réseau de train encore inconnu sera finalement situé le long du boulevard Robert-Bourassa

Coup d'oeil sur cet article

La station du REM baptisée Bassin Peel ne sera finalement pas à côté d’un futur stade de baseball, mais bien le long du boulevard Robert-Bourrassa dans Griffintown, non loin de la Gare Centrale.

Le Journal a appris que la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), propriétaire du Réseau express métropolitain (REM), et la Ville de Montréal, doivent en faire l’annonce dans les prochaines semaines.

Selon nos sources, la gare sera construite du côté ouest de la structure ferroviaire déjà existante que partageront la branche Rive-Sud du REM, les trains de banlieue exo vers Mont-Saint-Hilaire et les trains de VIA Rail.

Le site visé est à environ 800 mètres de la Gare Centrale, dans le quartier Griffintown, et à une dizaine de minutes de marche du terrain convoité pour le futur stade de baseball.

Photo Cédérick Caron

La station devrait être située vis-à-vis de la rue Dalhousie, entre les rues Ottawa et William, tout près du New City Gas. C’est d’ailleurs à cet endroit qu’a eu lieu la pelletée de terre officielle lançant le projet du REM le 12 avril 2018.

Au début du mois, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, avait évoqué son souhait que la station du REM de Griffintown, connue jusqu’à présent sous le nom de Bassin Peel, soit renommée au nom de l’ex-premier ministre du Québec, Bernard Landry, décédé l’an dernier.

Tunnel pour piéton

Un tunnel piétonnier devrait aussi être aménagé dans la structure de béton actuelle qui abrite des mini-entrepôts. Il permettra aux clients du REM d’accéder rapidement au côté est puisque l’accès à la station se fera uniquement par le côté ouest.

Contrairement à ce que vivent les clients du train de Deux-Montagnes, le nouvel aménagement de l’antenne Rive-Sud du REM ne devrait pas avoir d’impact sur les trains d’exo et de VIA Rail.

Ces derniers continueront d’emprunter les rails du côté est pour aller et venir de la Gare Centrale, alors que le REM s’installera sur la portion ouest des rails.

Stade sans station

Seule station dont la localisation n’est pas encore définie officiellement, la station Bassin Peel avait été imaginée d’abord sous l’eau des bassins du même nom (voir carte), mais cette installation aurait fait davantage exploser les coûts.

L’homme d’affaires Stephen Bronfman aurait aimé que la station soit construite au sud de ce même bassin, là où il souhaiterait construire un stade qui pourrait accueillir une nouvelle équipe de baseball professionnel. Cependant, comme le site n’est pas encore développé, cette option a aussi été balayée du revers de la main.

Toutefois, une nouvelle station pourrait être construite près du stade s’il est érigé puisque les rails passent à quelques pas du terrain.

Nos sources expliquent que l’option de la rue Dalhousie a finalement été choisie parce que la station doit être construite sur une ligne droite en raison de la caractéristique des rails.

Le terrain appartient actuellement à la Ville de Montréal. Il est toutefois convoité par le ministère des Transports du Québec (MTQ) depuis plus de trois ans.

En mai 2016, 13 jours après la première présentation officielle du projet du REM, le MTQ avait demandé que ce terrain soit réservé pour des fins publiques pour éventuellement procéder à une expropriation.

– Avec la collaboration de Jean-Louis Fortin et Philippe Langlois

Des redevances perdues

Puisque la localisation de la station du REM dans Griffintown n’est toujours pas officialisée, la Caisse de dépôt se prive d’importantes redevances dans un secteur où l’immobilier est en effervescence.

Un règlement qui inclut toutes les 25 autres gares oblige déjà les propriétaires et promoteurs à payer une redevance indexable chaque année pour toute nouvelle construction ou tout ajout de superficie de plancher dans un rayon d’un kilomètre (500 m au centre-ville), même si le réseau n’est pas en service.