/sports/hockey
Navigation

Cale Makar fait revivre les Nordiques à sa façon

Cale Makar fait revivre les Nordiques à sa façon
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le défenseur de l’Avalanche du Colorado Cale Makar impressionne de nombreux partisans et observateurs à sa première saison dans la Ligue nationale de hockey. Ses exploits ont d’ailleurs constitué l’occasion de rappeler une page d’histoire de la concession autrefois située à Québec. 

Ayant obtenu quatre mentions d’aide dans une victoire de 5 à 4 en prolongation contre les Canucks de Vancouver, samedi, Makar a déjà dépassé le total de 20 points cette année. Il a eu besoin de 20 matchs pour atteindre la vingtaine, ce qui en fait la sixième recrue la plus rapide à réussir le tout avec l’organisation. 

À l’époque des Nordiques, Réal Cloutier avait eu besoin de seulement 15 parties pour obtenir 20 points à ses débuts dans le circuit en 1979-1980; toutefois, celui-ci était en fait un vétéran qui avait joué avec le club fleurdelisé lorsqu’il faisait partie de l’Association mondiale de hockey. 

Les frères Peter, Marian et Anton Stastny ont mis respectivement 16, 17 et 18 rencontres pour totaliser 20 points à leur première campagne. Joe Sakic (17) a été l’autre joueur qui a connu un départ plus étincelant que celui de Makar. 

Derrière le défenseur de l’Avalanche, il y a certains noms connus des supporteurs des anciens Nordiques, dont Andrei Kovalenko (21), Dale Hunter (23) et Valeri Kamensky (23).