/sports/racing
Navigation

«Je veux revenir à temps plein» -Alex Labbé

Alex Labbé à la recherche d’appuis financiers pour la saison 2020

Raphael Lesard
Photo Louis Butcher Après Alex Labbé (à gauche) et Mario Gosselin (au centre), le jeune pilote québécois Raphaël Lessard disputera à son tour une saison à temps plein dans une série majeure du NASCAR l’an prochain.

Coup d'oeil sur cet article

HOMESTEAD, Floride | Alex Labbé a mis fin à sa saison samedi à Homestead en ralliant l’arrivée au 18e rang en série Xfinity.

Après avoir couru à temps plein dans l’antichambre de la Coupe Monster Energy en 2018, le pilote de Saint-Albert n’a pu compter sur la contribution d’un commanditaire aussi important que BRP qui s’est retiré après seulement un an d’implication.

Labbé a été limité cette année à seulement dix départs non sans avoir réalisé, à Charlotte en septembre dernier, un véritable coup d’éclat en terminant à la sixième place. Un résultat inespéré dans la mesure où le pilote de 26 ans est incapable de rivaliser avec les meilleurs de la spécialité.

Son talent n’est pas en cause, mais plutôt les moyens limités de l’équipe DGM, propriété de Mario Gosselin.

Toujours l’argent

« L’argent, c’est le nerf de la guerre en course automobile, a raconté Labbé, rencontré à Homestead. Sans la contribution d’entreprises québécoises envers lesquelles je suis très reconnaissant, je ne serais probablement pas ici à vous parler. Ces compagnies m’ont permis de rester en contact avec la série.

Mario, lui, fait de gros efforts pour me faire courir, mais c’est avant tout une business qu’il doit gérer. »

Labbé et son entourage vont donc profiter de l’hiver pour tenter de réunir les fonds dans le but ultime de récupérer un baquet permanent en série Xfinity, toujours avec l’équipe de Gosselin.

« On va travailler fort au cours des prochains mois pour parvenir à nos fins, a-t-il convenu. Ça ne sera pas facile, mais je souhaite que notre appel soit entendu. Je pense qu’on a un beau produit à vendre. C’est certain que je veux revenir à temps plein l’an prochain. »

Carpentier se réjouit

Patrick Carpentier a toujours été l’un des grands défenseurs du jeune espoir québécois du stock-car Raphaël Lessard.

L’ex-pilote, maintenant analyste du NASCAR à RDS, s’est évidemment réjoui du fait que le Beauceron a décroché un volant à temps plein dans la série des Camionnettes Gander Outdoors au sein de l’écurie Kyle Busch Motorsport (KBM) en 2020.

« Ça tient presque du miracle, a raconté Carpentier, en entrevue téléphonique au Journal de Montréal. C’est impressionnant de voir qu’un jeune de 18 ans obtient la chance de rejoindre une organisation aussi réputée. Il va pouvoir exprimer son grand talent. »

Cinq tours ont suffi

Carpentier se souvient de l’avoir vu courir sur un petit circuit ovale en banlieue d’Indianapolis il y a quelques années.

« Il m’avait épaté, a-t-il souligné. Mon idée était faite après seulement cinq tours. Je me suis dit que ce kid-là a un coup de volant exceptionnel. Puis, on a vu ce qu’il a réalisé plus tôt cette année quand il est allé gagner une course [à l’Autodrome Chaudière] à sa première participation en série Pinty’s.

Je reconnais aussi qu’il a été remarquable à ses quelques départs en Camionnettes en 2019, a poursuivi Carpentier. À Bristol notamment, s’il n’avait pas été... sorti par Ross Chastain, il terminait la course à la deuxième position. »

« Pour moi, tous les ingrédients sont réunis pour le succès, a-t-il conclu, soit le matériel et le talent. »

Une saison écourtée

Lessard deviendra le troisième pilote québécois de l’histoire, après Gosselin et Labbé, à disputer une saison à temps plein dans l’une ou l’autre des trois divisions majeures du NASCAR.

Carpentier aurait pu en être le premier et par surcroît en Coupe Sprint (ex-Coupe Monster Energy) en 2008, mais un manque de commanditaires et des relations de plus en plus tendues au sein de l’écurie que détenait l’ex-propriétaire du Canadien, George Gillett, ont mis fin à l’aventure prématurément.

Il n’aura finalement que participé à 24 des 36 courses inscrites au calendrier en 2008.

Gosselin a donc été le premier Québécois en 2010 (dans la série des Camionnettes), Labbé, lui, a été le deuxième l’an dernier en série Xfinity.