/weekend
Navigation

Le week-end culturel de Denis Bouchard

Denis Bouchard
Photo Chantal Poirier Denis Bouchard

Coup d'oeil sur cet article

Quel est votre coup de cœur littéraire ?

Denis Bouchard
Photo courtoisie

La trilogie, La bête intégrale, de David Goudreault qui regroupe, La Bête à sa mère, La Bête et sa cage et Abattre la bête. C’est un des meilleurs livres que j’ai lus depuis longtemps. Le personnage central est extraordinaire ! Il s’agit d’un psychopathe qui frise avec la démence mentale qui sort de prison et qui est à la recherche de sa mère. Il croit l’avoir reconnue, mais ce n’est pas elle. Parallèlement, cet homme, qui est un délinquant, va faire les 400 coups. L’histoire déborde d’un humour grinçant. Vraiment un livre remarquable !

Quel est le film qui vous a séduit ?

<i>El Camino</i>
Photo courtoisie, Netflix
El Camino

J’ai très hâte d’aller voir le film Kuessipan de Myriam Verreault qui vient de prendre l’affiche. Le film est campé dans la réserve innue de Uashat-Maliotenam près de Sept-Îles et l’histoire raconte celle de deux adolescentes dont l’une souhaite sortir de sa réserve pour aller étudier à Québec. On y questionne la réalité des jeunes qui vivent à l’intérieur de ces réserves. Sinon, j’ai vu sur Netflix le film El Camino, la suite et la fin de la série Breaking Bad qui est pour moi ma meilleure série télé à vie. Si vous êtes un fan de la série, il ne faut pas manquer le film qui est tout à fait dans le ton et c’est très réussi.

Quel est le spectacle à voir ?

<i>Le dernier sacrement</i>
Photo courtoisie
Le dernier sacrement

Le show à voir, incontestablement, c’est la pièce Le dernier sacrement, une comédie dramatique, qui est l’occasion de parler ouvertement des réalités des patients qui sont en fin de vie et qui sera présentée au Théâtre Outremont. À l’origine, le spectacle Le dernier sacrement qui se situe aux soins palliatifs a été créé pour le CHUM pour 60 personnes et le succès que l’on a rencontré fait en sorte que l’on se retrouve à jouer en tournée au Québec dans des salles allant jusqu’à 1000 places. Dans la version à Outremont, deux comédiennes haïtiennes ont été ajoutées. On fait un clin d’œil à la communauté haïtienne avec des répliques en créole.

Quels sont vos choix musicaux ?

Denis Bouchard
Photo courtoisie

Ces temps-ci, je fais beaucoup de route, et j’aime écouter dans ma voiture le nouvel album des Cowboys Fringants, Les Antipodes. C’est vraiment très bon ! J’aime ce genre de mélange country et rock qui aide à avancer sur la route. J’écoute l’album au complet que j’ai d’ailleurs acheté en magasin. J’aime voir le livret et les crédits, c’est pour ça que j’achète encore les CD.

Qui dans le milieu artistique suscite votre admiration ?

Marcel Sabourin
Photo d'archives, Agence QMI
Marcel Sabourin

Il y en a plusieurs, mais j’admire particulièrement le comédien Marcel Sabourin. Il a été mon professeur d’impro à l’École nationale de théâtre et il a été mon mentor. C’est quelqu’un qui m’a beaucoup inspiré. En toute humilité, tout comme lui, j’écris, je mets en scène et je joue, c’est donc toute sa carrière qui a été une source d’inspiration. Sa folie, son délire et à la fois son calme sont ses qualités que j’apprécie. Je le perçois comme un vieux sage qui prend le temps de vivre l’instant présent.

On suit Denis Bouchard

  • On retrouve le comédien sur les planches du Théâtre Outremont dans son spectacle Le dernier sacrement qu’il a écrit et co-mis en scène avec Sarah Beauséjour et qui sera présenté le 29 novembre prochain. Sur scène, il interprète un patient atteint d’un cancer en phase terminale. Quant à la version originale, elle est en tournée. Pour toutes les dates, on visite : www.facebook.com/lederniersacrement