/sports/hockey/canadien
Navigation

Défaite du Tricolore: inconstance et confusion

Le Canadien renversé 5 à 2 par les Blue Jackets

Coup d'oeil sur cet article

COLUMBUS | Les Blue Jackets n’avaient pas encore connu une soirée de cinq buts cette saison. Chacune de leurs sept victoires avait été acquise par la marge d’un but. Cette visite du Canadien au Nationwide Arena a tout changé.  

• À lire aussi: «Un manque d’opportunisme» –Brendan Gallagher  

Inconstant et confus par moment, le Tricolore s’est incliné par la marque de 5 à 2. En récoltant deux buts et une passe, Pierre-Luc Dubois a grandement contribué à mettre fin à la séquence de six rencontres au cours desquelles les Montréalais avaient récolté au moins un point au classement.   

Habituellement solides dans leur territoire, les joueurs du Canadien ont laissé beaucoup trop de marge de manœuvre à leurs adversaires.   

« C’est une équipe qui joue de façon très étendue en zone adverse. Ils tentent souvent la passe du défenseur vers l’attaquant opposé. On était au fait de cette réalité puisqu’ils avaient essayé de le faire la semaine dernière », a analysé Shea Weber, au terme de la rencontre.   

Chance et indiscipline  

Cela dit, le Canadien n’a pas tout fait mal. Il a contrôlé pratiquement tout le deuxième engagement. En avant 2 à 1, à ce moment, les hommes de Claude Julien ont été incapables de profiter de leurs occasions de marquer. Brendan Gallagher et Nick Suzuki ont raté des occasions en or de creuser l’écart.   

De leur côté, les locaux ne ressemblaient en rien à une équipe qui avait à peine inscrit 45 buts avant cette rencontre. Ils ont su profiter de la majorité des occasions qui leur ont été offertes, jouant même de chance lorsque Carey Price a lui-même poussé la rondelle dans son filet.   

Ajoutez à cela un geste d’indiscipline de Max Domi (quoi qu’en dise Julien) qui a, une fois de plus, mis à jour les lacunes du Tricolore en infériorité numérique (30e à 71,2 %) et vous obtenez un résultat bien décevant.   

Ce qu’on a remarqué...   

Confusion près de Price  

Le Canadien a offert du jeu brouillon dans son territoire, surtout en première période. Cette couverture déficiente a permis aux Blue Jackets de contrôler le haut de l’enclave et d’y multiplier les jeux de passe. La séquence menant au but d’Eric Robinson en fut le parfait exemple.   

Retour aux duos réguliers  

Après deux rencontres à la gauche de Shea Weber, Ben Chiarot a repris sa place auprès de Jeff Petry. Cette semaine loin l’un de l’autre a semblé nuire à la synergie des deux arrières. À quelques occasions, les deux partenaires se sont retrouvés du même côté, offrant du même coup beaucoup plus d’espace que nécessaire aux attaquants des Blue Jackets.   

Autre punition coûteuse  

Pour un deuxième match de suite, Max Domi a mis son équipe dans le pétrin en écopant d’une punition inutile en troisième période. Cette fois, Boone Jenner en a profité pour donner un dur coup au Tricolore.   

Les Finlandais marquent  

C’était la soirée des Finlandais, mardi, à Columbus. Artturi Lehkonen a mis fin à une disette de six rencontres. De son côté, Joel Armia a touché la cible pour la première fois en 10 matchs. Il ne manquait que la contribution de Jesperi Kotkaniemi pour compléter le portrait. Il n’a pas marqué depuis le 9 octobre (11 matchs).   

+
Phillip Danault
Grâce à son intensité et à la pression exercée sur l’adversaire, il a été à l’origine de quelques occasions de marquer. Son flair offensif a également bien servi la cause du Canadien.
-
Petry et Chiarot
Ils étaient sur la glace pour trois des cinq buts des Jackets. Un manque de communication entre les deux arrières a mené à deux d’entre eux.
2
5
Première période
1-Cls: Eric Robinson (2) (Savard, Wennberg) 1:24 2-Mon: Artturi Lehkonen (3) (Danault, Kulak) 16:31
Punitions: Aucune.
Deuxième période
3-Mon: Joel Armia (7) (Chiarot, Petry) 4:2 4-Cls: Pierre-Luc Dubois (8) (Bemstrom) 12:50
Punitions: Weal (Mon) 13:14; Murray (Cls) 18:00.
Troisième période
5-Cls: Emil Bemstrom (3) (Milano, Dubois) 6:54 6-Cls: Boone Jenner (5) (Bjorkstrand, Werenski) -AN-11:06 7-Cls: Pierre-Luc Dubois (9) (Nyquist, Bjorkstrand) 14:33
Punitions: Domi (Mon) 10:46; Werenski (Cls) 12:09.
Tirs au but
Montréal13 - 11 - 8 - 32 Columbus 13 - 7 - 6 - 26
Gardiens:
Mon: Carey Price (P, 10-5-2). Cls: Joonas Korpisalo (G, 8-7-1).
Avantages numériques:
Mon: 0 en 2, Cls: 1 en 2
Arbitres:
Dan O’Rourke, Chris Rooney.
Juges de lignes:
Derek Amell, Tony Sericolo.
ASSISTANCE:
14 118.
Pierre-Luc Dubois
Emil Bemstrom
★★
Joel Armia
★★★