/sports/hockey/canadien
Navigation

Une absence de longue durée pour Jonathan Drouin

Une absence de longue durée pour Jonathan Drouin
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

COLUMBUS  |  Le Canadien devra se passer des services de Jonathan Drouin pour un minimum de huit semaines. Blessé en troisième période du match à Washington, l’attaquant a été opéré à un poignet, lundi.  

• À lire aussi - CH: les Blue Jackets n’ont pas oublié...  

Considérant que la fin de cette période de huit semaines coïncidera avec la semaine de congé du Canadien et la pause du week-end des étoiles, on peut estimer que Drouin ne reviendra pas au jeu avant le 27 janvier.

Dommage pour Drouin qui, avec une récolte de 15 points, dont sept buts, en 19 matchs connaissait un excellent début de saison.

Paul Byron
Photo Martin Chevalier
Paul Byron

« C’est assurément décevant pour Jonathan. Les choses allaient bien pour lui », a indiqué Claude Julien, en matinée.

Opéré à un genou, mardi matin, Paul Byron devra également s’absenter pour quelque temps. Dans son cas, il est plutôt question d’une absence de quatre semaines.

« Ces gars-là veulent jouer au hockey et être sur la patinoire. Être à l’écart pour des périodes aussi longues, c’est difficile à digérer pour eux », a mentionné l’entraîneur du Canadien.

Des choses à prouver

Appelé en renfort une première fois samedi, Charles Hudon aura donc la chance de se faire valoir à plus long terme. Une occasion qu’il entend bien saisir.

« C’est un scénario qui est bon pour moi, mais ce sont deux gros morceaux qui partent », a d’abord indiqué Hudon, meilleur buteur du Rocket de Laval (9).

« Je dois faire du bon travail chaque fois que je saute sur la patinoire. Avec Joël (Bouchard), j’ai travaillé sur de nouveaux aspects de mon jeu comme finir mes mises en échec et bien positionner mon bâton pour couper des passes, a-t-il raconté.

Maintenant, je dois le démontrer au niveau de la LNH. »

Même s’il n’a foulé la glace que pendant un peu moins de huit minutes, en grande partie en raison des nombreuses punitions décernées en troisième période, Hudon s’est bien tiré d’affaire face aux Devils.