/sports/ski
Navigation

Pas de retraite en vue pour Mikaël Kingsbury

Le skieur acrobatique Mikaël Kingsbury
Photo AGENCE QMI, Mario Beauregard Le skieur acrobatique Mikaël Kingsbury

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Mikaël Kingsbury ne songe pas à la retraite. Le skieur acrobatique de 27 ans se rendra en Finlande la semaine prochaine pour commencer sa nouvelle saison, et il songe déjà aux Jeux olympiques de 2022, qui se tiendront à Pékin. 

«J’ai du fun à faire ce que je fais, j’ai de bons supporteurs. Quand tu es au sommet de ton art, que tu es dans la position où tout le monde veut être, c’est difficile de dire qu’on va arrêter. Je sais que je vieillis, que je ne vais pas en rajeunissant, mais je me sens encore comme si mon corps avait 20 ans. J’ai encore beaucoup de potentiel pour faire de belles choses. Je pense que le meilleur est encore à venir pour moi», a détaillé l’athlète, qui détient le titre de meilleur skieur de bosses de tous les temps et qui a fracassé tous les records dans sa discipline. 

Grand admirateur de Martin Matte, Mikaël Kingsbury participera avec ce dernier à l’événement de ski Les beaux 4h de la Fondation Martin-Matte, le 1er février, au Sommet Saint-Sauveur, un endroit qu’il connaît bien. 

«J’ai appris à skier à Saint-Sauveur quand j’avais trois ou quatre ans, a relaté Mikaël. Je connais toute la famille qui s’occupe de la montagne, et j’ai un chalet là-bas.»