/sports/hockey
Navigation

C’est fini pour Mike Babcock à Toronto!

C’est fini pour Mike Babcock à Toronto!
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Maple Leafs ont congédié leur entraîneur-chef Mike Babcock, mercredi après-midi, au lendemain de leur sixième défaite consécutive. L’instructeur-chef de leur club-école, Sheldon Keefe, lui succédera officiellement derrière le banc de la formation torontoise.

• À lire aussi: Claude Julien et son homologue des Sénateurs réagissent au congédiement de Mike Babcock

«J’ai senti que c’était quelque chose qui devait être faite et Kyle (Dubas) était aussi de cet avis, a indiqué le président des Leafs, Brendan Shanahan, lors d’un point de presse tenu mercredi à Scottsdale, en Arizona. Ce n’était pas une conversation facile à avoir et ce n’est pas une nouvelle plaisante à annoncer, mais nous sentions que c’était la bonne chose à faire pour l’équipe.»

Questionné sur le sujet, Shanahan n’a pas voulu remettre en question la relation entre Babcock et le jeune directeur général Kyle Dubas. Selon le président, l’équipe en arrachait toutefois à plusieurs facettes sur la patinoire.

«L’attention aux détails n’était pas là, a-t-il plaidé, sans jeter la pierre uniquement à Babcock. Nous croyons aux joueurs qui sont ici, nous croyons en Sheldon et nous sommes optimistes de revenir sur la bonne voie.»

Une grande déception

Babcock, 56 ans, est devenu le premier pilote limogé dans la Ligue nationale de hockey en 2019-2020. Privé de l’attaquant Mitch Marner, le club torontois a chuté sous le seuil de respectabilité, et ce, malgré la présence des vedettes John Tavares et Auston Matthews dans son vestiaire.

«Je suis déçu; nous n’avons pas eu le départ souhaité cette année et c’est de ma faute, a brièvement réagi Babcock, au réseau TSN. J’ai apprécié chaque seconde ici et je ne peux que souhaiter du succès au nouveau groupe.»

Ayant subi le couperet pour la première fois de sa carrière, Babcock était en poste à Toronto depuis 2015-2016, après avoir dirigé les Mighty Ducks d’Anaheim pendant deux ans et les Red Wings de Detroit entre 2005 et 2015. Ancien joueur de l’Université McGill, à Montréal, Babcock a gagné la coupe Stanley comme entraîneur à Detroit au printemps 2008. Il a totalisé exactement 700 victoires en saison régulière et son contrat lui valant 6,25 millions $ annuellement est valide jusqu’à la fin de la saison 2022-2023.

«Je pensais que nous avions fait un travail fantastique en prenant la concession où elle était pour obtenir des saisons de 100 points (au classement) et nous nous sommes qualifiés pour les éliminatoires», a ajouté Babcock, qui a toutefois maintenu un dossier de 8-12 lors des séries, étant ainsi incapable de franchir une seule ronde.

En avril dernier, Babcock et les Leafs étaient notamment éliminés en sept matchs au premier tour par les Bruins de Boston pour une deuxième année consécutive.

Sheldon Keefe promu

De son côté, Keefe devient le 31e entraîneur-chef de l’histoire des Maple Leafs. Il a connu beaucoup de succès chez les Marlies, qu’il a menés vers le titre de la Coupe Calder en 2017-2018. En plus de quatre ans avec le club-école, il a totalisé 199 gains. L’homme de 39 ans est un ex-attaquant du Lightning de Tampa Bay, ayant joué 125 rencontres avec cette équipe au début de la décennie 2000.

«Nous sentions que la meilleure chose à faire était d’y aller d’un changement avec Sheldon Keefe, a ajouté Shanahan. Sa fiche dans la Ligue américaine et son bilan en termes de développement des joueurs sur la glace nous ont convaincus qu’il représentait la meilleure personne pour nous amener à la prochaine étape de notre évolution.»

Les Leafs ont plié l’échine 4 à 2 devant les Golden Knights de Vegas, mardi, et visiteront les Coyotes de l’Arizona, jeudi. Ils occupent provisoirement le 10e rang de l’Association de l’Est avec une fiche de 9-10-4.

Fiche de Mike Babcock à titre d’entraîneur-chef dans la Ligue nationale de hockey (LNH)      

  • En carrière: 1301 matchs - 700 victoires     
  • Avec les Maple Leafs : 173-133-45     
  • Coupe Stanley avec les Red Wings de Detroit en 2008     
  • Il n’a jamais remporté le trophée Jack-Adams, remis à l’entraîneur-chef de l’année dans la Ligue nationale de hockey.      

Top 10 des entraîneurs-chefs avec le plus de victoires dans la LNH:     

1. Scotty Bowman – 1244     

2. Joel Quenneville – 901     

3. Ken Hitchcock – 849     

4. Barry Trotz – 825     

5. Al Arbour – 782     

6. Lindy Ruff – 736     

7. Paul Maurice – 708     

8. Mike Babcock – 700     

9. Dick Irvin – 692     

10. Pat Quinn – 684