/finance/business
Navigation

Les employés de RONA s’y attendaient

Lowe’s confirme la fermeture de 34 magasins et l’abolition d’au moins 160 postes à Boucherville

Coup d'oeil sur cet article

Les travailleurs de Lowe’s Canada s’y attendaient, mais l’annonce mercredi de la fermeture de 34 magasins à l’échelle du pays et l’abolition de centaines d’emplois n’en demeurent pas moins difficiles à accepter.

« Les Américains de chez Lowe’s, ça fait des années qu’ils pressent le citron de RONA. On en était venus à se dire que notre temps à nous aussi était compté », a lâché un employé de longue date du quincaillier, mercredi, après avoir appris que son magasin de la Rive-Sud fermerait ses portes le 31 janvier prochain.

Au total, ce sont 26 RONA, six magasins Lowe’s et deux Réno-Dépôt qui fermeront leurs portes à l’échelle du pays dans les premières semaines de 2020.    

  • Écoutez l’entrevue avec Antonio Filato, président du Conseil provincial du syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce à QUB radio.   

« Bien qu’il ne soit jamais facile de prendre des décisions qui ont un impact sur nos associés et leurs familles, fermer des magasins sous-performants est une étape nécessaire de notre plan visant à assurer la stabilité et la croissance à long terme de notre entreprise canadienne », a déclaré Tony Cioffi, président par intérim de Lowe’s Canada, par voie de communiqué.      

  • ÉCOUTEZ l'entrevue avec Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale à QUB radio:
 
Mine basse

Comme le révélait Le Journal, 160 emplois seront aussi abolis au siège social ainsi que dans les bureaux de l’entreprise dans la région de Toronto. La fermeture des magasins sous-performants devrait quant à elle se traduire par près de 800 abolitions de poste au pays, selon des estimations.

Plusieurs travailleurs avaient d’ailleurs la mine basse, lors du passage du Journal au siège social de Boucherville. Tous ont refusé de nous parler, ayant reçu l’ordre de ne pas s’adresser aux médias.

Lowe's Companies Inc. (NYSE : LOW) dévoilait le même jour ses résultats du troisième trimestre de 2019, au cours duquel elle a enregistré un bénéfice net de un milliard $ US, en hausse par rapport au bénéfice de 629 millions $ enregistré à la même période l’année précédente.

Lors d’un appel avec des analystes financiers, le président et chef de la direction de l’entreprise, Marvin Ellison, avait conservé ses mots les plus durs pour sa filiale canadienne.

L’entreprise a en effet engagé des dépenses de 53 millions $ US pour procéder à un « examen stratégique complet » de ses activités au Canada depuis trois mois. 

Des employés quittent le siège social de Lowe’s à Boucherville, mercredi, après une rencontre avec la direction pour annoncer les différentes mises à pied.
Photo Pierre-Paul Poulin
Des employés quittent le siège social de Lowe’s à Boucherville, mercredi, après une rencontre avec la direction pour annoncer les différentes mises à pied.

D’autres mauvaises nouvelles

Ce n’est pas fini : les mauvaises nouvelles devraient se poursuivre puisque des compressions additionnelles de 175 à 225 millions $ US sont prévues au 4e trimestre dans le cadre de cet examen.

« On a de bons employés au Canada, mais on les a laissés avec un modèle d’affaires qui les empêche de servir adéquatement la clientèle, a estimé M. Ellison. On a cinq bannières. On a des systèmes archaïques. C’est difficile de trouver des synergies en marketing, en marchandisage, en approvisionnement, dans les services informatiques. C’est pourquoi on ferme les magasins sous-performants et qu’on simplifie notre modèle d’affaires. »

Le PDG a soutenu avoir de « hautes attentes » envers les activités de l’entreprise au Canada. « On pense que cette restructuration va nous permettre d’enregistrer une croissance à long terme. »

Un nouveau président et chef de la direction des activités canadiennes devrait également être nommé au cours des prochaines semaines. 

Ce qu'ils ont dit 

« Est-ce qu’il y a une autre entente parce que si c’est l’entente en question, il n’y a aucune garantie [de plancher d’emploi]. [...] Dans ce que nous a laissé le gouvernement de Mme Anglade, il n’y a rien. »

– François Legault, premier ministre

« Aussitôt que nous aurons le nouveau ministre de l’Économie [au fédéral] je vais l’appeler pour m’assurer que l’entente soit respectée.  »

– Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie

« Il revient donc au fédéral de s’assurer que la compagnie respecte ses engagements. »

– Dominique Anglade, députée libérale et ancienne ministre de l’Économie

« Mme Anglade nous disait à l’époque que c’était un excellent “deal”, que le Québec allait y gagner et ce n’est pas ce qu’on voit aujourd’hui. »

– Martin Ouellet , député du PQ

LE JOURNAL AVAIT RAISON
Le 16 octobre dernier, Lowe’s Canada a publié un communiqué en affirmant que les coupes de postes dans son service de technologies de l’information n’étaient que des rumeurs. Or, on le constate aujourd’hui, les mises à pied importantes sont plus que réelles pour plusieurs employés.
Le 16 octobre dernier, Lowe’s Canada a publié un communiqué en affirmant que les coupes de postes dans son service de technologies de l’information n’étaient que des rumeurs. Or, on le constate aujourd’hui, les mises à pied importantes sont plus que réelles pour plusieurs employés.

 

 

Liste des fermetures     

L’américaine Lowe’s a annoncé mercredi la fermeture de 34 magasins sous-performants au Canada, dont 12 RONA et Réno-Dépôt au Québec.
L’américaine Lowe’s a annoncé mercredi la fermeture de 34 magasins sous-performants au Canada, dont 12 RONA et Réno-Dépôt au Québec.

Québec  

RONA Granby  

316, rue Denison Est, Granby         

31 janvier 2020         

RONA Sorel  

1293, chemin des Patriotes, Sorel-Tracy         

31 janvier 2020         

RONA Bécancour  

3365, boulevard Bécancour, Bécancour         

31 janvier 2020         

RONA Nicolet  

2145, boulevard Louis-Fréchette, Nicolet         

31 janvier 2020         

RONA Saint-Tite  

700, rue Notre-Dame, Saint-Tite         

31 janvier 2020         

RONA Trois-Rivières  

15, rue Philippe-Francœur, Trois-Rivières         

31 janvier 2020         

RONA Saint-Félix-de-Valois  

3110 rue Henri-L. Chevrette, Saint-Félix-de-Valois         

31 janvier 2020         

RONA Carignan  

2395, chemin de Chambly, Carignan         

31 janvier 2020         

RONA Saint-Lambert  

707, rue Saint-Charles, Saint-Lambert         

31 janvier 2020         

RONA Saint-Sauveur  

180, rue Principale, Saint-Sauveur         

31 janvier 2020         

RONA Bellefeuille - Saint-Jérôme  

905, boulevard De La Salette, Saint-Jérôme         

31 janvier 2020         

Réno-Dépôt Trois-Rivières  

4575, boulevard des Forges, Trois-Rivières         

31 janvier 2020