/news/society
Navigation

Plus de jeunes bouches à nourrir: Moisson Québec lance la 19e guignolée des médias

Coup d'oeil sur cet article

La générosité de la population pendant la guignolée des médias sera encore une fois cruciale pour Moisson Québec après une année marquée par une croissance des jeunes bouches à nourrir. 

Les données pour l’année 2019 montrent que la banque alimentaire a aidé au « minimum » 14 870 jeunes de moins de 18 ans par mois, soit 42 % de toutes les personnes aidées. « On est restés, plusieurs années, autour de 35, 36 %. Cette année, il y a un boom », constate Élaine Côté, la directrice générale de Moisson Québec. 

Cette croissance pourrait en partie être attribuable au fait que l’organisme a noué des partenariats avec de nouvelles écoles ou des groupes qui soutiennent la jeunesse au fil des ans. 

Élaine Côté, directrice générale de Moisson Québec, lors du dévoilement de la 19<sup>e</sup> guignolée des médias.
Photo Dominique Lelièvre
Élaine Côté, directrice générale de Moisson Québec, lors du dévoilement de la 19e guignolée des médias.

« Préoccupant » 

Il demeure que « pour les familles, c’est de plus en plus difficile de joindre les deux bouts » et que « le seul poste budgétaire compressible, c’est l’alimentation », déplore Mme Côté. « C’est très préoccupant. Socialement, tout le monde devrait être préoccupé », lance-t-elle. 

Ces chiffres témoignent de la nécessité d’une opération comme celle de la guignolée des médias, a fait valoir la patronne de Moisson Québec en conférence de presse, mercredi. 

Cette collecte est essentielle pour permettre la réalisation de plus de 5000 paniers de Noël et pour que la banque alimentaire traverse l’hiver, période où l’approvisionnement est plus problématique. 

La banque alimentaire a choisi cette année un visuel sobre et dépouillé pour en faire la promotion.  

« En fait, l’image représente le vide. Vide comme cet entrepôt que l’on souhaite remplir prochainement. Vide comme trop de ventres vides dans la région », a précisé Mme Côté dans le nouveau bâtiment tout juste acquis par Moisson Québec sur la rue Kepler, où l’organisation espère rapatrier toutes ses opérations d’ici un an. 

Guignolée 

Du 25 novembre au 24 décembre prochain, la population, partout au Québec, pourra faire des dons en argent ou en denrées dans divers commerces, notamment les pharmacies Jean Coutu et les supermarchés Maxi et Provigo. 

Il est possible de donner à moissonquebec.com ou encore en textant REMPLIR au 20222 pour faire une contribution de 10 $. 

Le jeudi 5 décembre, quelque 650 bénévoles, dont de nombreux représentants des médias, vont être déployés dans une cinquantaine d’intersections à Québec et à Lévis pour donner une grande impulsion à la campagne. À cela s’ajoute l’initiative de deux citoyens, Alexandre Zacharie et David Cardinal, qui ont préparé pas moins de 20 000 baklavas en espérant les vendre au profit de cette cause.