/finance/news
Navigation

Que faire pour être indemnisé rapidement en cas de sinistre?

1120_dvp
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Les conditions météorologiques des derniers mois ont fait bondir les réclamations d’assurances de toutes sortes. Dans ces moments où tout semble aller mal, comment agir pour réduire le stress et éviter de ne plus savoir où donner de la tête ?

Ce petit guide pratique peut être utile pour être indemnisé rapidement sans risquer de trop perdre en cas de sinistre.

Le premier réflexe en cas de sinistre lié à la météo est souvent de tenter de régler le problème soi-même en oubliant que cette malchance est peut-être assurée. Même dans les situations les plus inusitées, il faut se demander : suis-je assuré pour ça ?

De plus, peu de gens pensent à vérifier si une aide gouvernementale existe pour leur sinistre.

Réclamation d’assurance

Bien qu’une majorité de gens soit assurée pour toutes sortes de choses, trop souvent les gens présument que ce qu’ils ont vécu n’est pas couvert et ne font donc pas la démarche de vérifier.

On serait surpris de l’étendue des couvertures, souvent insoupçonnées, que comporte notre assurance.

N’ayez pas peur d’appeler, même si vous pensez que c’est une « niaiserie », le pire qu’il peut arriver est de se faire dire non !

Pour l’auto ou la maison, incluant les dépendances et le terrain, ce qu’il faut retenir, c’est qu’une police tous risques couvre, comme son nom l’indique, tous les risques.

C’est donc la règle générale. Seules sont exclues les choses spécifiquement et expressément indiquées dans le contrat. Si malgré la police tous risques on vous refuse l’indemnisation, vous avez le droit d’exiger de savoir pourquoi et de contester si l’explication n’est pas conforme à votre contrat.

Prenons le cas des récentes pannes de courant qui ont touché près d’un million d’abonnés pendant des jours. Auriez-

vous pensé réclamer pour la perte de toute la nourriture dans un congélateur bondé ?

Auriez-vous même imaginé être dédommagé pour un ordinateur ou un électroménager brûlé par une surtension d’Hydro-Québec ? Plusieurs assurances couvrent de telles pertes. L’important est de s’informer pour voir ce que votre police couvre exactement.

Quand la météo se déchaîne, il est donc important de vérifier si le sinistre dont on a été victime est couvert par le contrat d’assurance.

En cas de doute, il faut contacter son courtier ou son assureur pour avoir l’heure juste. N’oubliez surtout pas que toute perte doit être déclarée rapidement à l’assureur, car les compagnies d’assurance ne couvriront pas les dommages qui sont déclarés tardivement par l’assuré.

Aide gouvernementale

En plus du contrat d’assurance, lors d’événements plus exceptionnels, des programmes d’aide financière sont parfois mis sur pied afin d’indemniser les sinistrés.

Il est donc important, lorsqu’on a été victime d’un sinistre lié aux intempéries, de s’informer auprès de sa municipalité, sa MRC ou son député sur l’existence d’un tel programme. Les pages web des gouvernements sont souvent un bon endroit pour commencer une recherche.

Ainsi, que ce soit couvert par votre assurance ou par un programme gouvernemental, lorsque la météo vous fait perdre des plumes, informez-vous pour ne pas passer à côté d’une indemnisation à laquelle vous avez droit.

Conseils

  • Si vous devez quitter votre maison en cas de sinistre, il se peut que votre assureur couvre vos frais de subsistance. Il est donc avisé de conserver les reçus de toutes vos dépenses faites pendant que vous êtes tenus à l’extérieur de votre résidence.
  • Après un sinistre, il est conseillé de faire les réparations urgentes et temporaires pour éviter d’aggraver la situation. Cependant, il faut attendre l’accord de l’assureur avant d’entreprendre les travaux permanents qui sont généralement plus coûteux.
  • Pour faciliter sa demande de réclamation, il est recommandé de faire l’inventaire des biens endommagés ou détruits et de prendre des photos des lieux et de tout bien avant de s’en débarrasser.
  • Consulter le site de la Chambre de l’assurance de dommages : https://www.chad.ca/fr/.