/misc
Navigation

En amour avec le beaujolais

Coup d'oeil sur cet article

Chaque troisième jeudi du mois de novembre, la SAQ lance son opération « Vins nouveaux » et convie ses clients à découvrir, en primeur, quelques cuvées du beaujolais. Un prétexte idéal, s’il vous en faut un, pour redécouvrir les vins de cette magnifique région viticole de France. 

La folie du beaujolais nouveau a connu son apogée en 2000. La SAQ écoulait alors, en quelques jours, près de 600 000 bouteilles ! Aujourd’hui, l’intérêt pour ces rouges qui ont à peine fini de fermenter s’est un peu essoufflé, mais on observe un regain de popularité auprès de jeunes amateurs de vins qui célèbrent l’arrivée du « bojo » nouveau dans les bars à vins de Montréal.  

Pour d’autres, comme moi, la sortie des vins nouveaux est un prétexte pour se réunir entre amis et pour sortir de la cave quelques belles bouteilles de morgon, fleurie, juliénas et autres crus de la région. Car, s’il faut encore le rappeler, le beaujolais est loin de se limiter aux vins « primeur ».  

Situé juste au nord de Lyon, le vignoble du Beaujolais est non seulement l’un des plus jolis de France, avec ses paysages vallonnés, mais c’est aussi l’un des plus sous-estimés. Entre les dix crus du nord et les sols de calcaire des Terres Dorées, au sud, cette vaste région est la source de vins rouges purement délicieux, souvent abordables et, croyez-le ou non, aptes à la garde. Envie de vous mettre à l’heure du Beaujolais ? Voici cinq suggestions de « bojo », nouveau ou pas, pour mettre un peu de pimpant et de légèreté dans ce gris novembre. Santé ! 

Jean-Claude Chanudet, La Cuvée du Chat 2018 

Photo courtoisie, SAQ

★★★½ | $$½ 

Jean-Claude Chanudet, alias « Le Chat », a été l’un des précurseurs de l’élaboration de vins sans soufre dans le Beaujolais. Ce gamay vendu sous appellation Vin de France a plus de matière et d’extraits en 2018, mais il offre un bon équilibre d’ensemble et des goûts fruités et floraux qui persistent en finale. 

13 % | Vin rouge | 24,50 $ | 1,8 g/l 

Code SAQ : 13184224  

Descombes, Brouilly 2017 

Photo courtoisie, SAQ

★★★½ | $$$ 

Les adeptes de brouilly plutôt ample et charnu trouveront leur bonheur chez Georges Descombes, qui adhère à la même philosophie que les Lapierre, Foillard, Breton, etc. Son 2017 est encore plus en chair que d’habitude ; plein et dodu, avec des tanins tissés bien serrés, à défaut du profil juteux qui a fait le succès populaire des vins de Brouilly. 

13,5 % | Vin rouge | 27,85 $ | 1,5 g/l 

Code SAQ : 12494028  

Pacalet-Lapierre, Juliénas 2018, Cousins 

Photo courtoisie, SAQ

★★★½ | $$$½ 

Ce vin est né d’un partenariat entre Mathieu Lapierre et son cousin, Christophe Pacalet. Le 2018 qu’ils signent ensemble est plus charnu et concentré que les derniers millésimes vendus à la SAQ, mais il n’en est pas moins suave, gourmand et gorgé de fruits noirs et de parfums de fleurs. Savoureux et bien ancré dans son terroir. 

13 % | Vin rouge | 32,50 $ | 1,2 g/l 

Code SAQ : 13286802  

Jean-Paul Brun, Beaujolais Nouveau 2019, Domaine des Terres Dorées 

Photo courtoisie, SAQ

★★★½ | $$ 

Jean-Paul Brun vinifie son vin nouveau sans ajout de levure ni d’enzyme. Son 2019 est croquant et bourré de fruit, comme il se doit, sans toutefois verser dans la caricature et les goûts de banane. Le nez embaume la framboise et la bouche égraine les goûts de cerise, de fleurs et de poivre. Léger, souple et doté d’une immense « buvabilité ». Miam ! 

♦ Un gamay nouveau pour tâter le millésime 2019 

12,5 % | Vin rouge | 18,75 $ | 1,7 g/l 

Code SAQ : 11923994  

Chermette, Beaujolais 2018, Les Griottes 

Photo courtoisie, SAQ

★★★ | $$ 

Ce rouge produit dans la partie sud du Beaujolais déploie au nez un profil fruité qui évoque le Rhône méridional. La bouche suit, dense et pleine, animée d’une saine acidité qui donne de l’éclat aux saveurs et garde le vin harmonieux. Très belle réussite ! 

13 % | Vin rouge | 18,45 $ | 1,5 g/l 

Code SAQ : 11259940  

 

★ Correct 

★★ Bon 

★★★ Très bon 

★★★★ Excellent 

★★★★★ Exceptionnel 

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix. 

Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix. 

Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher. 

www.saq.com