/qubradio
Navigation

Guy Cloutier a encore une influence, selon Nathalie Simard

Nathalie Simard
Photo PIerre-Paul Poulin Nathalie Simard en septembre 2019.

Coup d'oeil sur cet article

Invitée à la table de Sophie Durocher et Richard Martineau pour l’émission Devine qui vient souper? aux côtés de Janette Bertrand, Nathalie Simard est revenue sur l’agression dont elle a été victime par son imprésario de l’époque, Guy Cloutier. 

Alors que Sophie Durocher et Richard Martineau disaient mal s’expliquer l’omission du nom de Guy Cloutier dans un article de journal au sujet de Nathalie Simard où il était question de son agresseur, la chanteuse a pour sa part évoqué son désarroi devant la situation. 

«Il est encore protégé», a-t-elle affirmé. 

«Même s’il n’est plus là, c’est un homme qui a eu un grand grand pouvoir», a renchéri Janette Bertrand. 

«Si tu avais été agressée par un plombier, ce gars-là, plus jamais personne ne lui aurait donné de la job» a poursuivi Sophie Durocher durant cette discussion. 

L’après-Weinstein 

Nathalie Simard a également exprimé un grand sentiment d’espoir depuis l’éclosion du mouvement #MoiAussi.«Depuis 2017, je me sens libérée», a-t-elle avoué, sourire à la voix. 

Elle estime que son travail de dénonciation et d’éducation pour les victimes d’agressions sexuelles vaut d’ailleurs beaucoup plus que ce qu’elle aurait pu accomplir dans l’industrie du spectacle. 

«J’ai fait quelque chose d’immense pour moi dans mon cœur, pour les femmes, pour la société, pour la future génération, et ça pour moi, ça vaut toutes les carrières mondiales du monde. [...] C’est bien beau de se promener avec des robes à paillettes et tout ça, mais il y a autre chose que ça dans la vie», a-t-elle déclaré. 

Écoutez l'émission complète ici:  

  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions