/entertainment/movies
Navigation

«Les Barbares de La Malbaie»: Entre humour et mélancolie

Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques et Justin Leyrolles-Bouchard dans la comédie dramatique Les Barbares de La Malbaie. 
PHOTO COURTOISIE Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques et Justin Leyrolles-Bouchard dans la comédie dramatique Les Barbares de La Malbaie. 

Coup d'oeil sur cet article

Ne vous fiez pas aux apparences : même si l’histoire de cette comédie mélancolique et touchante gravite autour de l’univers de notre sport national, Les Barbares de La Malbaie n’est pas un film de hockey.  

En fait, ce second long métrage du réalisateur Vincent Biron (Prank) devrait davantage être rangé dans la catégorie des « coming of age » (ces films sur le passage de l’adolescence à l’âge adulte) que dans celle des comédies de hockey à la Goon ou Les Boys.   

Les Barbares de La Malbaie relate l’amitié complexe entre deux cousins, Yves et Jean-Philippe. Yves (Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques), une ancienne gloire du hockey, a ruiné une prometteuse carrière en multipliant les mauvaises décisions et les frasques à l’extérieur de la patinoire. À l’aube de la trentaine, il continue de faire le party tous les soirs tout en jouant dans une équipe de hockey amateur de La Malbaie.   

La seule personne qui croit encore en lui est son cousin de 16 ans, Jean-Philippe (Justin Leyrolles-Bouchard), un adolescent drôlement mature pour son âge qui rêve de devenir agent de joueurs. Lorsque l’équipe de La Malbaie se qualifiera pour un important tournoi de hockey en Ontario, Jean-Philippe verra l’occasion de relancer enfin la carrière d’Yves.   

Ton juste  

En entrevue, Vincent Biron n’a pas caché son admiration pour le cinéma du cinéaste américain Alexander Payne (Election, Nebraska), un maître dans l’art de mélanger la comédie et le drame en mettant en scène des personnages souvent tristes ou désillusionnés. On retrouve effectivement un ton (doux-amer) et un rythme (plutôt lent) assez similaire dans Les Barbares de La Malbaie. L’humour est bel et bien présent par l’entremise de quelques dialogues mordants et gags absurdes. Mais ce film aux allures de road-movie surprend surtout par sa tendresse et sa mélancolie. Une belle surprise.     

  • Les Barbares de La Malbaie | 3/5   

Un film de Vincent Biron  

Avec Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, Jean-Michel Anctil et Justin Leyrolles-Bouchard. À l’affiche.