/weekend
Navigation

Lire pour continuer à se nourrir

Coup d'oeil sur cet article

Le dessinateur et scénariste de bande dessinée Enki Bilal est l’un des huit invités d’honneur du Salon du livre de Montréal qui se poursuit tout le weekend. On en a profité pour le questionner sur ses goûts littéraires.

Vous pouvez nous parler de l’auteur qui a le plus influencé votre travail de dessinateur et de scénariste ?

À titre de dessinateur d’abord, je vais citer un auteur américain sulfureux, car ce n’est pas une très belle personne : H. P. Lovecraft. Ce grand écrivain de fantastique a eu un style qui m’a fasciné quand j’étais adolescent et il a façonné une partie de mon graphisme. Ses associations de mots pouvaient produire des fantasmes d’images.

Originaire de Belgrade, en ex-Yougoslavie, j’ai appris le français à l’âge de 10 ans et mon premier choc a été Baudelaire. Je ne comprenais pas tout, il ne m’a pas influencé comme scénariste, mais il m’a conforté dans le fait que le français était une langue sublime.

Avec le recul, quelles bandes dessinées considérez-vous aujourd’hui comme de véritables petits chefs-d’œuvre ?

Je ne vais pas donner de titres, mais je vais parler des auteurs. Je suis conscient que le rapport à la bande dessinée est souvent lié à la nostalgie. Alors moi, quand je suis arrivé en France, eh bien c’est Hergé qui m’a marqué avec ses scénarios d’une grande efficacité. Je regardais aussi Uderzo pour son dessin réaliste avec les Tanguy et Laverdure. Et puis il y a Tardi, qui est devenu un ami. Même si nos styles sont différents, chacun poussait l’autre à avancer.

Votre plus récente découverte ?

Je lis très peu de bandes dessinées, alors je n’ai pas fait de découverte récemment. Mais je me tiens au courant de ce qui sort, et je dirais que j’aime bien suivre Bastien Vivès, qui se démarque par la liberté artistique de ses œuvres.

Tous genres confondus, que préférez-vous lire pour vous détendre ?

Je suis très peu ouvert à la fiction ou aux polars par exemple, car je travaille beaucoup et que je suis peu disponible aux lectures détente. Je vais plutôt lire les journaux, ce qui fait d’ailleurs partie de ma routine du matin. À part ça, je vais lire des essais ou des documents qui sont liés aux thématiques de mes projets. Pour être un créateur, il faut continuer à se nourrir.

Et du côté des romans, quels ont été vos principaux coups de cœur au cours de ces dernières années ?

Les émois de l’adolescence sont très importants et il y a plein de choses qui m’ont marqué avant que je ne devienne un très mauvais lecteur. Crime et châtiment de Dostoïevski, tout Kafka (avec entre autres La métamorphose), Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez...

Aujourd’hui, un auteur qui me fait énormément de bien, c’est Jean Echenoz. Il a une forme de liberté et d’humour que j’apprécie, et il y a dans son écriture une espèce de légèreté, de magie. En disant que j’aime Echenoz, c’est comme si je disais que j’aime la langue française ! 14 est assez atypique, et j’ai trouvé Nous trois assez fascinant.

Est-ce qu’il y a un livre qui est à vos yeux plus précieux que tous les autres ?

Oui, peut-être. C’est le livre fondateur, c’est L’Odyssée d’Homère. Parce que c’est un livre qui revient : on l’étudie à l’école, puis vous retombez dessus au cours de votre vie. Shakespeare est également un pilier pour moi.

Y a-t-il un livre que vous aimeriez un jour pouvoir mettre en dessins ?

Très longtemps, je rêvais d’adapter Macbeth de Shakespeare. J’étais fasciné par cette tragédie et je m’étais dit que je voulais faire ça en bande dessinée. Et le temps a passé et l’envie a disparu. Peut-être parce que j’ai compris que c’était une erreur de vouloir adapter une œuvre pareille en bande dessinée.

Enfin, que lisez-vous présentement ?

Je devais participer à un colloque avec Étienne Klein le mois dernier à Nancy, sauf que je n’ai pas pu y aller. En ce moment, c’est donc son livre qui m’accompagne, Ce qui est sans être tout à fait – Essai sur le vide. Ça se déguste par petites doses et c’est fascinant. Il faut se concentrer, mais c’est très ludique.