/lifestyle/sexromance
Navigation

Projet bébé et la libido?

Low stamina and sexual drive
Photo Adobe stock

Coup d'oeil sur cet article

Un désir d’enfant, cette envie ancrée au creux du ventre ou de l’esprit, pousse de nombreuses personnes à mettre en place toutes sortes de stratégies pour y arriver. Parfois, le parcours se déroule sans trop d’embûches, mais il arrive que certaines démarches occasionnent chambardements et émotions fortes. Il n’est alors pas rare que la libido en prenne un coup. Que font donc ces gens qui souhaitent que leur vie sexuelle soit tout de même active et épanouissante ? Comment font-ils pour ne pas se perdre, surtout lorsque le processus s’étire dans le temps ?

Faire un enfant

Comment se font les bébés ? Si cette question taraude les jeunes enfants, elle préoccupe également un nombre important de futurs parents. Non pas que ceux-ci ignorent la mécanique de la chose – de toute évidence –, mais cette question renvoie à la capacité pour deux personnes de concevoir cet enfant. Il est naturel de penser que lorsque le désir d’enfant se manifeste, la nature jouera bien évidemment son rôle – et rapidement en plus.

Or, il n’est pas rare que s’écoulent semaines et mois entre la manifestation du désir et la conception. Alors, il arrive qu’un sentiment mitigé s’empare des partenaires. Brigitte, une femme dans la trentaine, vit avec son partenaire depuis plus de six ans. Il y a près de trois ans qu’ils essaient de concevoir un enfant. La première année s’est écoulée doucement puisqu’ils espéraient voir un petit bout de chou arriver rapidement. Au quinzième mois, l’inquiétude s’étant emparée d’eux, ils ont pris la décision d’aller en clinique de fertilité. Or durant tout le processus, Brigitte a réalisé qu’elle perdait le goût de faire l’amour. « Comme nos rapprochements intimes étaient devenus programmés, le sexe ressemblait plutôt à une nécessité plutôt qu’une partie de plaisir.

Ça a rapidement pris une tournure cauchemardesque. Luc a même perdu ses érections à quelques reprises. On s’est chicané, on s’est boudé et à chaque fois on s’en voulait parce que ces fois où nous ne faisions pas l’amour étaient des chances de perdues. Bref, vous voyez le topo ! Nous avons fini par mettre tout de côté et sommes partis en vacances. Le stress et le manque d’énergie commençaient à avoir le dessus sur nous, sur mon désir et sur le sien. Mais à notre retour, une nouvelle vie s’annonçait... j’étais déjà enceinte ! »

Pourquoi la libido est-elle bouleversée ?

Le désir sexuel, pour qui que ce soit, fluctue au fil des ans. Parfois de façon discrète, parfois d’une manière plus prononcée. Rien n’est plus en mouvement que la vie. Mais il est facile de l’oublier et de croire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! Une libido, pour être constante, doit être entretenue sur une base quasi quotidienne. Et cela aussi est souvent oublié. Ce n’est ni la mauvaise foi ni le manque de motivation qui occasionnent les baisses dans certains moments, mais plutôt une certaine négligence ou un manque de connaissance.

Car la connaissance de la libido et de son « fonctionnement » permet de développer de meilleures stratégies pour conserver une bonne santé sexuelle.

Alors, que ce soit les aléas de la vie, les hormones, l’état psychologique ou relationnel, l’état de santé, la médication ou toutes autres sources de perturbations, la libido demeure fragile et mérite toute votre attention pour tenir le coup. Donc, si vous souhaitez créer l’alliance libido et désir d’enfant, il est plus que nécessaire de mettre ces quelques efforts en pratique :

  • Prendre du temps de qualité
  • S’offrir des plaisirs simples
  • S’assurer de tenir éveillé l’amant en soi
  • Communiquer