/sports/hockey
Navigation

La demande honteuse de Babcock à Marner

Mike Babcock, ancien entraîneur des Maple Leafs de Toronto, a été congédié mercredi, le 20 novembre.
PHOTO D'ARCHIVES AFP Mike Babcock, ancien entraîneur des Maple Leafs de Toronto, a été congédié mercredi, le 20 novembre.

Coup d'oeil sur cet article

Mike Commodore, Mark Fraser... Le nom de Mitch Marner s’ajoutera-t-il éventuellement à la liste des joueurs qui affichent publiquement leur haine envers leur ancien entraîneur-chef Mike Babcock? 

Cela n’a jamais été un secret que Commodore déteste Babcock jusqu’à la moelle. Ses nombreuses insultes, publiées sur Twitter à travers les années, sont là pour le prouver. 

Fraser, aujourd’hui en Europe, a également effectué une sortie pour affirmer que la grande majorité des joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) n’affectionnent pas particulièrement le désormais ex-entraîneur-chef des Maple Leafs de Toronto. 

Vedette actuelle des Leafs, Marner aurait, lui aussi, ses raisons d’haïr l’entraîneur remplacé par Sheldon Keefe la semaine dernière. 

Selon ce qu'a relaté le Toronto Sun dimanche, Babcock aurait posé un geste pour le moins discutable auprès de l’attaquant à l’époque où ce dernier était une recrue, lors de la saison 2016-2017. 

Pendant le voyage annuel où les pères des joueurs accompagnent leurs fils pour des matchs sur la route, Babcock aurait demandé à Marner de lui faire une liste décroissante des joueurs classés selon la qualité de leur éthique de travail. 

Désireux de ne pas froisser son patron, l’athlète, qui n’avait que 19 ans au moment de l’incident, a rédigé la liste en question. Par la suite, le pilote était allé réprimander les joueurs qui se trouvaient au bas de cette liste - un geste qui aurait laissé Marner pantois. 

L’ailier, aujourd’hui âgé de 22 ans, dénoncera-t-il au grand jour cet incident? Et d’autres histoires du genre feront-elles surface incessamment au sujet de Babcock, qui a remporté la coupe Stanley à la barre des Red Wings de Detroit en 2008, en plus de l’or aux Jeux olympiques d’hiver de Vancouver en 2010 et de Sotchi en 2014? 

La demande de mauvais goût faite par Babcock n’avait pas empêché Marner de connaître une belle saison sur le plan offensif, avec 61 points en 77 matchs. L’Ontarien revient d’une campagne de 94 points en 2018-2019. 

Depuis le départ de Babcock, les Maple Leafs ont remporté leurs deux rencontres, 3 à 1 face aux Coyotes de l’Arizona et 5 à 3 contre l’Avalanche du Colorado.