/entertainment/music
Navigation

Les idoles chantent Noël au Capitole

Patsy Gallant a été la grande vedette de la soirée

Coup d'oeil sur cet article

Un mois jour pour jour avant Noël, les idoles Patsy Gallant, Gilles Girard, Tony Massarelli, Michèle Richard et Jenny Rock ont lancé la saison des concerts du Temps des fêtes au Capitole.

La tournée du Noël des idoles était de passage, lundi, dans la Vieille Capitale. Une soirée qui repose sur quelques classiques de Noël et sur le capital de sympathie du public envers ces idoles d’une autre époque.

Il faut le dire. Les voix ne sont plus ce qu’elles étaient, sauf pour la grande Patsy Gallant, toujours aussi spectaculaire et qui a brillé vocalement avec The Most Wonderful Time of The Year, Joyeux Noël et Besoin d’amour. Comme lors de son passage en mai au Centre Vidéotron, lors de la Tournée des idoles. Quel aplomb et quelle assurance. On ne dirait pas qu’elle a eu 71 ans l’été dernier.

Michèle Richard, dans une robe argentée et scintillante, a lancé la soirée avec La Valse de Noël. Une entrée en douceur suivie de l’entraînante Père Noël arrive ce soir avec les cinq idoles accompagnées par cinq musiciens.

Manque de rythme

Jenny Rock a livré une solide version de Jingle Bell Rock. La « rockeuse » a même dû reprendre son souffle avant de se lancer dans la plus calme Sainte Nuit. Une Jenny Rock qui a encore de la voix et de l’énergie et qui l’a démontré lors de son succès Douliou douliou St-Tropez.

Tony Massarelli a offert un moment amusant après avoir chanté Feliz Navidad. Le chanteur a quitté la scène, croyant sa prestation terminée. Ce qui n’était pas le cas. Il en avait une autre à faire avant de s’en aller.

Sept chansons et c’était déjà l’entracte. Il y a peut-être un peu trop de « jasette » dans ce spectacle. Les blagues de l’animateur Mario Lirette prennent un peu trop de place.

Michèle Richard a fait réagir le Capitole avec une belle interprétation de Je suis libre. Tout comme Tony Massarelli avec son classique Aimer et mentir.

Tout de blanc vêtu, Gilles Girard a fait une petite excursion hors Noël avec Ton amour a changé ma vie, pour ensuite retrouver le classique Le sentier de neige. Vive le vent, chanté en groupe, a mis un terme à la soirée.