/world/usa
Navigation

Trump promulgue la loi prodémocratie soutenant Hong Kong face à Pékin

Trump promulgue la loi prodémocratie soutenant Hong Kong face à Pékin
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Donald Trump a promulgué mercredi une loi soutenant le camp prodémocratie à Hong Kong, une décision qui ne devrait pas manquer de provoquer la colère de Pékin, engagé dans de délicates tractations commerciales avec Washington. 

« Aujourd’hui, j’ai promulgué en loi (...) l'+acte de 2019 sur les droits humains et la démocratie à Hong Kong+ », a écrit dans un communiqué diffusé par la Maison-Blanche le président américain.  

Cette résolution avait été adoptée il y a une semaine à une écrasante majorité par le Congrès et devait être signé par Donald Trump pour devenir loi.  

Le territoire semi-autonome de Hong Kong connaît depuis près de six mois le mouvement de contestation le plus important depuis sa rétrocession à la Chine en 1997.  

Le président américain s’était montré hésitant à promulguer cette loi qui menace de suspendre le statut économique spécial accordé par Washington à l’ancienne colonie britannique. Il avait à la fois affirmé son soutien aux manifestants tout en soulignant ses bonnes relations avec le président chinois Xi Jinping.    

Après l’adoption de cette résolution au Congrès, Pékin avait vivement réagi, allant jusqu’à convoquer l’ambassadeur des Etats-Unis pour protester. 

« J’ai signé ces résolutions par respect pour le Président Xi (Jinping), la Chine, et le peuple de Hong Kong », a poursuivi Donald Trump dans un communiqué.  

« Elles sont promulguées avec l’espoir que les leaders et représentants de la Chine et de Hong Kong seront en mesure de régler à l’amiable leurs différences », justifie le milliardaire républicain. 

Sa décision a été saluée par des sénateurs des deux côtés de l’échiquier politique américain.       

L’ex-colonie britannique de Hong Kong connaît depuis près de six mois des manifestations en faveur de la démocratie, qui se transforment régulièrement en opposition violente entre policiers et manifestants.     

Des élections locales ont donné dimanche une large victoire au camp prodémocratie face à Pékin et à la cheffe de l’exécutif local, Carrie Lam. 

Cette promulgation de Donald Trump ne manquera pas de provoquer l’ire de Pékin alors que les négociations se poursuivent pour mettre fin au conflit commercial opposant les deux premières puissances économiques mondiales.