/news/green
Navigation

Flash mob des Mémés pour le climat contre le Vendredi fou

marche climat
Photo d'archives, Geneviève Quessy

Coup d'oeil sur cet article

Les Mémés pour le climat tiendront une mobilisation éclair à Joliette vendredi, à l'occasion du Vendredi fou. Une manifestation qui vise à dénoncer la surconsommation et son impact sur l'environnement.  

«On veut insister sur le fait que la planète est déjà surexploitée. Nous sommes saturés d'objets et il y a d'autres façons de répondre à nos besoins que la surconsommation. Pour l'instant, ce sont surtout les populations des pays du Sud qui subissent les conséquences de notre mode de vie, mais, si nous n'agissons pas, ce seront bientôt les jeunes générations chez nous comme partout ailleurs», explique Céline Poissant, 59 ans, retraitée et membre des Mémés pour le climat.  

L'objectif des manifestants sera de sensibiliser et d'informer. «Le but est de garder la population alerte», dit Mme Poissant.  

Les Mémés pour le climat sont un groupe informel inspiré des Raging Grannies, groupe militant ayant vu le jour en Colombie-Britannique, au Canada, en 1987. Les participants se joignent spontanément au groupe, selon les actions.  

La mobilisation éclair, dont les détails n'ont été dévoilés qu'à la dernière minute, se tiendra à 11h, aux Galeries Joliette, le 29 novembre. Le Comité de mobilisation de Lanaudière, formé de citoyens et de divers organismes, sera de la partie. Les personnes intéressées à participer peuvent joindre les Mémés pour le climat par la page Facebook du groupe.