/sports/football
Navigation

Les Bills s’offrent un festin pour le «Thanksgiving» face aux Cowboys

Les Bills s’offrent un festin pour le «Thanksgiving» face aux Cowboys
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Il faut croire que «l’équipe de l’Amérique» n’a pas été assez reconnaissante en cette journée de «Thanksgiving», puisque les Cowboys se sont inclinés par la marque de 26 à 15 face aux Bills de Buffalo, jeudi, en début de soirée, à Dallas.

Le quart-arrière des Bills (8-3) Josh Allen a offert une bonne performance, récoltant 231 verges par la voie des airs, en plus de lancer une passe de touché. Son receveur de passe Cole Beasley l’a aidé à plusieurs reprises, effectuant six attrapés pour des gains de 110 verges. Le pivot a aussi amassé 43 verges par la course, inscrivant un majeur de cette façon.

Pour sa part, Dak Prescott a amplement contribué à l’attaque des Cowboys (6-5), complétant 32 de ses 49 tentatives de passe pour des récoltes de 355 verges. L’Américain a effectué deux remises pour des majeurs, mais il a été victime d’une interception. Il a aussi échappé le ballon à deux reprises et l’une des deux fois, il a été recouvré par les Bills.

Le «Thanksgiving» sourit aux Bears à Detroit

À Detroit, les Bears de Chicago ont ouvert cette journée de célébrations avec un gain de 24 à 20 sur les Lions, au Ford Field, en début d’après-midi.

En cette journée de partage, trois joueurs des Bears (6-6) se sont réparti le travail à l’attaque, puisque Allen Robinson, Jesper Horsted et David Montgomery ont tous obtenu un majeur.

À son premier départ en carrière dans la NFL, le quart-arrière des Lions (3-8-1) David Blough a bien fait, gardant son équipe dans la rencontre jusqu’à la toute fin. Avec quelques secondes à écouler, le jeune de 24 ans a tenté le tout pour le tout avec une très longue passe vers la zone payante, mais celle-ci a été interceptée.

Blough a montré de belles choses dans une cause perdante. En remplacement de Matthew Stafford et de Jeff Driskel, il a lancé deux passes de touché et rejoint ses receveurs 22 fois en 38 tentatives, pour des gains cumulatifs de 280 verges.

Dans l'autre camp, le pivot Mitchell Trubisky a compilé des statistiques impressionnantes avec 29 passes complétées en 38 occasions pour 338 verges de gains. Il a également lancé le ballon dans la zone payante à trois reprises. Sa cible favorite a été Anthony Miller, qu’il a rejoint neuf fois pour des gains de 140 verges.