/maisonextra
Navigation

Entre le centre jeunesse et la vie adulte

La Ville de Québec, en collaboration avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale, a décidé de mettre sur pied un tout nouveau projet immobilier destiné aux jeunes dans le quartier Saint-Roch.
Photo Can Stock Photo / CandyBoxImages La Ville de Québec, en collaboration avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale, a décidé de mettre sur pied un tout nouveau projet immobilier destiné aux jeunes dans le quartier Saint-Roch.

Coup d'oeil sur cet article

Certains jeunes connaissent une vie empreinte de difficultés. Et au moment de quitter les services de la protection de la jeunesse, la transition vers la vie adulte ne se fait pas toujours facilement. C’est justement pour combler ce vide que la Ville de Québec, en collaboration avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale, a décidé de mettre sur pied un tout nouveau projet immobilier destiné aux jeunes dans le quartier Saint-Roch. 

L’idée vient d’une volonté de la Ville de combiner deux objectifs, soit de soutenir la réalisation de logements sociaux et de répondre aux besoins des jeunes exprimés par les organismes communautaires. Il existe bien certains lieux communautaires destinés à offrir des services et de l’hébergement aux jeunes, mais le projet initié par la Ville et le CIUSSS se distingue du fait qu’il vise une clientèle bien particulière, soit celle sortant des services de protection de l’enfance ou de familles d’accueil et pour laquelle les opportunités d’hébergements sécuritaires et structurants sont limitées. Ces jeunes sont la plupart du temps mal équipés pour affronter la vie adulte. C’est pourquoi ce projet permettra de développer leur autonomie résidentielle et d’intégrer le marché du travail tout en bénéficiant de services adaptés à leurs besoins. 

Un site névralgique 

C’est sur le terrain de l’ancien poste d’Hydro-Québec situé entre les rues du Prince-Édouard et de la Reine, dans le quartier Saint-Roch, que le projet prendra racine. La Ville a ciblé ce site parce qu’il est situé à proximité des services communautaires, des transports en commun, ainsi que de plusieurs autres services tels que bibliothèque, CLSC, centres de formation, etc. Le projet d’hébergement pour les jeunes est original parce qu’il s’intègre à un autre usage prévu pour le terrain, soit un stationnement au rez-de-chaussée. De cette façon, la Ville optimise les espaces en hauteur du site tout en assurant la compatibilité des deux usages et une intégration réussie dans le cadre bâti du secteur. Précisons que l’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ) agira à titre de chargé de projet et que le début de la construction est prévu pour 2021.  

Le terrain à la capacité d’accueillir près de 200 logements. Il est envisagé que la première phase destinée aux jeunes pourrait offrir jusqu’à 50 chambres, selon différentes formules d’hébergement. Elle inclurait également des aires communes. Par exemple, la conception d’une cuisine dans l’immeuble pourrait prévoir des îlots pour des ateliers de cuisine afin d’offrir une formation directement sur place. Les phases subséquentes du projet pourraient permettre la construction de logements sociaux pour des familles à revenu modeste.