/weekend
Navigation

Quatre ans après les Plaines, revoici Sandveiss

Quatre ans après les Plaines, revoici Sandveiss
Photo courtoisie, Alexandre Charron

Coup d'oeil sur cet article

Personne ne pourra accuser les gars de Sandveiss d’être des opportunistes. Même s’il a eu la chance de jouer en première partie de Megadeth sur les plaines d’Abraham, au Festival d’été 2015, le groupe de Québec a par la suite mis quatre ans pour enregistrer et sortir un album complet.

Hormis la parution du EP Save Us All, en 2016, il aura donc fallu être patient pour entendre le successeur de Scream Queen, qui date de 2013. Ce n’est pas par caprice. Du roulement de personnel, mais aussi l’emploi du temps chargé du chanteur et guitariste Luc Bourgeois, dont le métier principal est de jouer de la cornemuse au sein du populaire groupe rock-trad Bodh’aktan­­­, ont ralenti le processus créatif.

«Dans mon cas, Bodh’aktan prend 90 % de mon temps, lâche Luc Bourgeois. Compte tenu de l’état de la musique rock au Québec, Sandveiss n’est pas, pour l’instant, un projet de carrière. C’est d’abord un projet du cœur. Mais c’est un projet qu’on a besoin de faire pour se réaliser.»

«Un hommage»

Si les sept nouvelles chansons de Sandveiss sont indéniablement du rock lourd, il est impossible de les classer dans un seul sous-genre. Stoner, métal, grunge, progressif? Un peu de tout ça, dit le musicien originaire des Îles-de-la-Madeleine, qui fait équipe avec Shawn Rice (guitare), Maxime Moisan (basse) et Dominique Gaumond (batterie). «C’est un hommage à tout ce qu’on aime», dit-il.

Depuis sa formation, Sandveiss a fait sa marque de diverses façons. Un prix GAMIK­­­ et une tournée en Suède figurent bien haut dans la liste des accomplissements. Mais pas aussi haut que ce fameux concert sur les plaines d’Abraham, en 2015. «C’est certain que ç’a été un moment extrêmement fort, sinon le plus fort qu’on a vécu en tant que groupe depuis qu’on existe. Et pour cause. Les plaines d’Abraham, c’est un but à atteindre pour beaucoup de musiciens», s’exclame Luc Bourgeois.


► Le spectacle-lancement de l’album Saboteur­­­ aura lieu le 30 novembre, à Québec, à La Source de la Martinière.