/news/health
Navigation

L’ancien hôpital Royal Victoria accueillera les sans-abri dès lundi

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | L’ouverture de la ressource temporaire d’hébergement déployée à l’ancien hôpital Royal Victoria, très attendue en raison du temps particulièrement froid cet automne, est prévue ce lundi avec 150 lits installés sur deux étages.  

Comme nouveauté cette année, un étage entier est réservé aux femmes seulement, avec l’ajout d’une navette permettant de les transporter.  

L’installation mise en place par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, permet principalement d’accueillir des personnes sans-abri qui sont moins connues des différentes ressources sur le terrain.  

«L’unité de débordement vient vraiment offrir une solution complémentaire», a expliqué Julie Grenier du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal en entrevue au Québec Matin.  

«C’est complémentaire avec les autres ressources. C’est une unité qui est utilisée lorsque les refuges affichent complet, ou pour des personnes qui ont des besoins particuliers qui ne trouveraient pas ce qu’il leur faut dans les refuges. Des personnes en couple, des personnes trans, et des personnes qui ont des animaux», a ajouté Mme Grenier.  

L’hiver dernier, près de 1600 personnes ont pu profiter de cet hébergement d’urgence d’une nuit, soit 10% de femmes et 1% de trans.  

Au total, entre le 15 janvier et le 15 avril 2019, le taux d’occupation moyen était de 67 personnes par nuit ou 81%.  

L’hébergement temporaire du Royal Victoria a également permis de tisser des liens avec des gens qui, jusque-là, n’étaient pas connus des ressources sur le terrain.