/sports/hockey/canadien
Navigation

«Nous voulons mieux jouer pour Price» -Phillip Danault

HKN-HKO-SPO-MONTREAL-CANADIENS-V-NEW-YORK-RANGERS
Photo AFP Brendan Gallagher a poussé la rondelle derrière le gardien des Rangers Alexandar Georgiev pour ouvrir le pointage au premier engagement.

Coup d'oeil sur cet article

Phillip Danault a eu un rôle clé dans cette victoire. Après le match, le Québécois se réjouissait surtout du jeu défensif des siens, une bénédiction pour Carey Price.

« Nous voulons mieux jouer pour Price. Il a sauvé nos fesses tellement souvent qu’il mérite que nous l’aidions plus. Il a vraiment sorti un gros match contre les Rangers. Il a fait de gros arrêts contre une bonne machine offensive avec Panarin et Zibanejad. »

– Phillip Danault

Brendan Gallagher a joué son rôle de meneur en consolant Otto Leskinen à son retour au banc après le but de Brendan Smith.

« ll joue du bon hockey pour nous, mais il a été malchanceux sur un mauvais bond. On sait comment on se sent dans une telle situation et tu peux avoir tendance à rester pris dans ta tête. Je voulais juste lui dire qu’on croyait en lui et que personne ne le pointait du doigt. Je pense qu’il a bien répondu par la suite. Il a réussi de bons jeux dans ce match. »

– Brendan Gallagher

Le CH (13-11-6) a repris le deuxième rang de la division Atlantique avec 32 points, un point devant les Panthers de la Floride qui ont joué trois matchs en moins.

« Nous avons été chanceux parce que d’autres équipes ont aussi connu des ennuis pendant ce temps. C’est ça, la LNH. Nous sommes parvenus à sortir de notre torpeur et je pense qu’il n’y a aucune équipe qui peut passer au travers d’une saison sans vivre des remous. J’espère que nous pourrons construire là-dessus et jouer aussi bien à nos prochains matchs. »

– Tomas Tatar

Ce qu’on a remarqué...

Une gaffe, un but 

Otto Leskinen gagnait en confiance à son deuxième match dans la LNH. Après une période, il avait pratiquement surpassé son temps de jeu face à l’Avalanche (7 min 37 s) en jouant 5 min 17 s. Le Finlandais n’a toutefois pas aidé sa cause au début du deuxième tiers en ne contrôlant pas une rondelle sautillante à la ligne bleue du territoire offensif. Brendan Smith a récupéré cette rondelle pour s’évader seul devant Carey Price qu’il a déjoué d’une belle feinte du revers. À son retour au banc, Brendan Gallagher a pris le temps de réconforter le jeune défenseur en lui offrant de petites tapes dans le dos. Le signe d’un meneur. 

Domi avec les Finlandais

Max Domi a remplacé Jesperi Kotkaniemi au centre des Finlandais Artturi Lehkonen et Joel Armia. Ce changement de décor a redonné un brin de vie à Domi qui a dirigé quatre tirs sur le gardien Alexandar Georgiev. Le numéro 13 a également cherché noise à Brendan Lemieux lors d’une mise en jeu. C’était un rappel que la pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre avec une chicane entre les fils de Tie Domi et celui de Claude Lemieux. Victime d’une commotion cérébrale, conséquence de la mise en échec de Nikita Zadorov, Kotkaniemi n’a pas fait le voyage à Manhattan. 

Enfin pour Hudon

À ses huit premiers matchs depuis son rappel du Rocket de Laval, Charles Hudon n’avait pas connu le sentiment de la victoire. Il n’était pas en uniforme face aux Islanders quand le CH a freiné sa glissade à huit revers. De retour à l’aile du 4e trio, Hudon a offert une prestation honnête et il a enfin partagé un triomphe avec ses coéquipiers.