/sports/fighting
Navigation

David Lemieux l'emporte par décision partagée

Coup d'oeil sur cet article

 MONTRÉAL – David Lemieux a sans doute déjà fait partie de l’Association des scouts. À son premier combat chez les 168 livres, le Québécois a frappé un nœud pour mieux réussir à le dénouer, samedi soir, au Centre Bell. 

 Après une chute au tapis dès l’assaut initial, Lemieux (41-4, 34 K.-O.) a vaincu son adversaire Maksym Bursak (35-6-2, 16 K.-O.) par décision partagée des juges (94-93, 93-94 et 94-93) au terme des 10 rounds. 

 «Ç’a pris quelques rounds avant de rentrer dans le combat, on dirait, a commenté Lemieux. L’inactivité depuis septembre 2018 m’a frappé un peu.» 

 Il fut un moment où on aurait cru que cette bataille serait beaucoup plus courte. Faisant preuve de caractère, Lemieux est toutefois revenu en ébranlant notamment Bursak au troisième round. Les attaques des deux boxeurs laissaient encore imaginer que le duel n’atteindrait pas la limite. 

 Lemieux a aussi visité le tapis au cinquième assaut, tandis que Bursak a été envoyé au plancher au sixième round. 

 «Je ne suis aucunement satisfait de ma performance, a avoué Lemieux, qui a néanmoins offert tout un spectacle. Ce n’est pas ce à quoi je m’attendais en considérant les adversaires que je vise dans un futur proche.» 

 Cette victoire de Lemieux, pour laquelle les cartes des juges n’ont cependant pas fait l’unanimité, a posé la touche finale à une soirée appréciée par les amateurs de boxe avec une dizaine de combats au programme.