/entertainment/comedy
Navigation

Mario Tessier: bientôt grand-papa

Mario Tessier: bientôt grand-papa
STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

À 48 ans, Mario Tessier sera grand-papa au printemps prochain. Sa fille Naomie, 27 ans, aura un premier enfant avec son amoureuse en mai 2020.  

«Elles ont été en clinique de fertilité. C’est particulier, on a appris ça il n’y a pas longtemps. La nouvelle est super bonne, mais je ne suis pas certain que je suis prêt à me faire appeler papi!», a fièrement annoncé l’humoriste sur le tapis rouge des Olivier, dimanche.  

Mario Tessier est également le père de Jade, 17 ans – qui a joué dans la pièce La déesse des mouches à feu, au Théâtre de Quat’Sous, l’an dernier, et Maeva, 12 ans.  

Katherine Levac: un coming out nécessaire  

Mario Tessier: bientôt grand-papa
Photo Dominick Gravel

Katherine Levac hésite à employer l’expression coming out pour décrire le fait qu’elle a dévoilé être amoureuse d’une fille l’été dernier, dans son gala Juste pour rire. Or, l’humoriste demeure convaincue que de poser un tel geste était nécessaire.  

«Je reçois tellement de messages de gens qui ont 16 ans, qui me disent merci, qui vivent en région, que leur vie est difficile et qui n’osent pas aller à l’école parce qu’ils aiment les gars ou les filles. Pour la première fois de ma vie, je me dis que je peux avoir un impact dans la vie du monde. Je me dis aussi qu’on est des humains, qu’on vit des choses et qu’on peut s’aider. C’est peut-être quétaine, mais je me suis vraiment dit ça», a expliqué Katherine Levac.  

Elle était accompagnée de l’élue de son cœur au Gala Les Olivier, dimanche, mais elle préfère pour l’instant taire l’identité de cette dernière. «Chaque chose en son temps», a précisé celle qui poursuit sa tournée Velours et qui commence à écrire son deuxième spectacle.

Anthony Kavanagh : une première chanson en février

Mario Tessier: bientôt grand-papa
Photo Joel Lemay

Anthony Kavanagh parle depuis quelques mois de son envie de tenter l’expérience de la chanson. Son ambition est sur le point de se matérialiser : l’humoriste et désormais chanteur lancera un premier extrait en février prochain.

Il refuse toutefois pour l’instant de préciser le titre du morceau.

«C’est un mélange de pop, classic-soul, blues-rock, avec de l’électronique et un zeste de hip hop», a énuméré Anthony pour décrire son style, sur le tapis rouge du Gala les Olivier, dimanche, à Montréal.

Anthony Kavanagh compte dévoiler des pièces une à la fois sans les réunir sur un album. Le matériel qu’il proposera sera seulement en anglais.

«Le but est de sortir à travers le Canada. J’ai toujours chanté dans mes spectacles et, arrivé à 50 ans, je me disais que c’était le temps de faire ma propre musique.»

Une série d’animation pour Cathleen Rouleau

Sur la photo: Cathleen Rouleau, Sylvain Parent-Bédard, Pascale Bourbeau et Pierre-Karl Péladeau.
Photo Dominick Gravel
Sur la photo: Cathleen Rouleau, Sylvain Parent-Bédard, Pascale Bourbeau et Pierre-Karl Péladeau.

L’humoriste Cathleen Rouleau travaille présentement à concevoir une série d’animation en collaboration avec Télétoon.

Le projet s’inspire des cinq romans graphiques jeunesse «Les Introuvables», qu’elle avait créés avec Tristan Demers, parus dans la dernière décennie. Cathleen Rouleau dit avoir racheté les droits des bouquins, qui seront réédités avec de nouveaux dessins, cette fois sous le trait de crayon du studio de Québec Volta, aussi responsable de l’imagerie du pendant télévisé, qui aboutira peut-être à Télétoon prochainement.

«On se croise les doigts et les orteils!», s’est réjouie l’humoriste en marge du Gala les Olivier, dimanche. Cathleen Rouleau écrit aussi deux autres scénarios de fiction destinés à la télévision, qui seront produits par ComediHa!.

Jean-Sébastien Girard : un premier spectacle solo

Mario Tessier: bientôt grand-papa
Photo d'archives, JOEL LEMAY

Désormais dans l’équipe de Juste pour rire, Jean-Sébastien Girard prépare un premier spectacle solo avec lequel il prévoit partir en tournée.

Il ne sait pas encore à quel moment il foulera la scène pour la première fois, mais il compte consacrer les premiers mois de 2020 à écrire et développer son projet.

«Ça va ressembler à ce que je fais à "La soirée est encore jeune", c’est-à-dire de l’humour avec un côté de musique et de variétés. Ça ne sera pas du "stand-up" pur. Je veux jouer avec les codes, comme on le faisait à l’époque des fantaisistes», a dit avant le Gala les Olivier celui qui, plus jeune, avait étudié en théâtre, et qu’on voit aussi à l’émission «Esprit critique».