/sports/fighting
Navigation

Une offre de 20 M$ à Deontay Wilder pour affronter Arslanbek Makhmudov

Une offre de 20 M$ à Deontay Wilder pour affronter Arslanbek Makhmudov
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Stimulé par cette autre performance convaincante d’Arslanbek Makhmudov samedi soir au Centre Bell, le promoteur de boxe Camille Estephan offre 20 M$ à l’Américain Deontay Wilder pour venir affronter son protégé à Montréal en 2020.  

• À lire aussi: Arslanbek Makhmudov expéditif  

«Arslanbek a envoyé tout un message et moi, je vais offrir 20 M$ à Wilder pour venir à Montréal, a lancé Estephan, de la compagnie Eye of the Tiger Management. En fait, au gagnant entre Wilder et [Tyson] Fury en février, je lui offre 20 M$ pour venir se battre à Montréal contre Arslanbek.» 

L’invitation est donc lancée. Makhmudov, 30 ans, a vaincu l’Américain Samuel Peter par K.-O. dès le premier round, samedi. Il a ainsi signé un 10e K.-O. en autant de combats. 

«Je me fiche de qui est mon prochain adversaire, a simplement déclaré Makhmudov après son triomphe expéditif. Je serais prêt à affronter n’importe qui. C’est mon travail. J’y vais toujours pour la victoire.» 

Questionné à savoir s’il se souciait de ce que les gens pouvaient penser de son impressionnante performance, le colosse s’est montré très sûr de ses moyens. 

«Je n’ai rien à faire de ce que le monde pense, a-t-il dit. Je sais ce que je suis capable de faire, je me connais. Mon attention est sur les championnats, c’est tout. Je ne fais attention à personne, ce n’est pas mon travail. Mon travail est de boxer.» 

«Ce sera au Centre Bell à pleine capacité», a poursuivi Estephan, à propos de ce potentiel combat de championnat du monde qu’il imagine pour Makhmudov. 

Le duel entre Wilder (42-0-1, 41 K.-O.) et Fury (29-0-1, 20 K.-O.) est prévu précisément le 22 février à Las Vegas et mettra en jeu le titre mondial des poids lourds du WBC. Wilder est l’actuel champion.