/news/society
Navigation

Des centaines de jouets pour les démunis partis en fumée

Un organisme demande de l’aide pour distribuer les cadeaux à temps pour les Fêtes

incendie
Photo Frédérique Giguère Yves Leroux, du conseil d’administration du Fonds d’aide de l’Ouest-de-l’Île, discutait mardi avec deux pompiers de la section Recherche des causes et circonstances des incendies. Il a admis avoir pleuré lorsqu’il a été appris qu’un feu avait détruit 600 jouets.

Coup d'oeil sur cet article

Remplacer d’ici Noël plus de 600 jouets réduits en cendres lors d’un violent incendie, voilà la course contre la montre dans laquelle sont plongés les responsables d’un centre d’aide aux familles démunies de l’ouest de Montréal.

« Ne vous inquiétez pas, vous allez recevoir tout ce que vous étiez censés recevoir, mais avec quelques jours de retard », a assuré Yves Leroux, membre du conseil d’administration du Fonds d’aide de l’Ouest-de-l’Île. 

Dans son bâtiment situé sur la rue du Centre-Commercial, dans le quartier Roxboro, l’organisme abritait une friperie au rez-de-chaussée et les bureaux administratifs à l’étage. 

incendie
Photo Frédérique Giguère

Des centaines de jouets neufs avaient été récoltés tout au long de l’année afin d’égayer le temps des Fêtes d’enfants issus de familles moins nanties du secteur. 

incendie
Photo Frédérique Giguère

Lundi, peu après 11 h, les pompiers se sont rendus sur les lieux pour un début d’incendie au sous-sol. Environ une heure plus tard, les sapeurs ont quitté les lieux, assurant avoir maîtrisé et éteint le brasier. 

Pour une raison qui demeure inexpliquée, ils ont été rappelés vers 14 h 15 puisque de violentes flammes étaient en train de ravager le sous-sol. À leur arrivée, celles-ci s’étaient déjà propagées au rez-de-chaussée et partiellement à l’étage.  

Elle risque sa vie

La directrice de l’organisme a même risqué sa vie en faisant le tour du bâtiment pour s’assurer que tout le monde avait évacué les lieux. La dame, qui a subi un violent choc nerveux, a été conduite à l’hôpital pour avoir inhalé une bonne quantité de fumée. 

Pour l’instant, l’origine du feu serait accidentelle, mais les pompiers n’écartent aucune thèse, a expliqué Matthew Griffith, chef de prévention au Service de sécurité incendie de Montréal.

incendie
Photo Frédérique Giguère

En plus de milliers d’articles usagés accumulés avec les années dans la friperie, de serveurs informatiques et de paperasse essentielle, tous les cadeaux de Noël des jeunes du quartier sont partis en fumée. 

Appel à la générosité

Consciente de la tâche colossale qui les attend, toute l’équipe du Fonds d’aide de l’Ouest-de-l’Île demeure positive et est convaincue que les petits pourront avoir leurs jouets. Ils ont besoin de la générosité de la population s’ils veulent voir leur souhait se réaliser.

« On cherche des jouets neufs pour les six ans et moins, des jouets éducatifs, des livres, des legos, etc. Pas d’objets électroniques ou à piles », explique Nathalie Béland, directrice adjointe de l’organisme. 


Trois points de dépôt seront ouverts dans les prochains jours pour ceux qui sont en mesure de faire un don : la banque alimentaire située rue du Centre-Commercial, le Cégep Gérald-Godin et l’organisme Parage-Action, situé à Pointe-Claire.