/news/education
Navigation

La rectrice de McGill gagne près de trois fois le salaire du premier ministre

La principale et vice-chancelière de l’Université McGill fait deux fois et demie le salaire de François Legault

Rectrice de l'université McGill, Suzanne Fortier
Photo courtoisie Avec un traitement annuel de 544 233 $, la rectrice de l'université McGill, Suzanne Fortier, remporte le palmarès de la rémunération des hauts dirigeants des universités québécoises, loin devant ses confrères et consœurs.

Coup d'oeil sur cet article

La rectrice de l’Université McGill est payée près de trois fois le salaire du premier ministre François Legault.  

Avec un traitement annuel de 544 233 $, Suzanne Fortier remporte le palmarès de la rémunération des hauts dirigeants des universités québécoises, loin devant ses confrères et consœurs.   

La principale et vice-chancelière de McGill touche ainsi un salaire de base de 455 167 $, auquel s’ajoute une somme de 89 066 $ considérée comme étant « d’autres éléments de traitement », révèle le rapport annuel de l’établissement déposé à l’Assemblée nationale.   

À titre comparatif, François Legault a une rémunération de 196 193 $ cette année comme premier ministre du Québec.   

Allocation de logement de 50 000 $  

Le recteur et vice-chancelier de l’Université Concordia n’est toutefois pas en reste. Alan Shepard bénéficie d’un traitement annuel imposable de 476 472 $.   

Comme plusieurs de ses pairs, le numéro un de Concordia a droit à une prime voiture. M. Shepard touche également une allocation de logement de 50 000 $ par an, peut-on lire dans le rapport financier de l’établissement.   

Le recteur de l’Université de Montréal, Guy Breton, gagne 450 882 $ annuellement, alors que sa consœur de l’Université Laval, Sophie D’Amours touche 340 215 $.   

À l’instar de plusieurs de ses homologues, la rectrice de l’UL pourrait bénéficier d’une indemnité de départ équivalente à une année de salaire au terme de son mandat.   

Plus encore, les membres du personnel de direction supérieure de l’établissement peuvent conserver leur rémunération pendant l’année qui suit la fin de leur mandat s’ils demeurent employés par l’université.   

C’est donc dire qu’une personne peut conserver son salaire de gestionnaire pendant un an lorsqu’elle quitte la direction et reprend ses fonctions de professeur.   

Le recteur de l’Université de Sherbrooke, Pierre Cossette, touche 322 439 $ par an.   

Indemnité de départ d’un an de salaire  

Le principal et vice-chancelier de Bishop, Michael Goldbloom, une université qui ne compte que 2526 étudiants à temps plein, suit de près avec une rémunération annuelle de 315 044 $.   

M. Goldbloom a droit à une indemnité de départ de 292 841 $. L’Université Bishop lui avait consenti une double indemnisation de départ puisqu’il en est à son second mandat, avait révélé notre Bureau parlementaire en 2015.   

Le principal de la plus petite université du réseau a, depuis, renoncé à une partie de sa prime.   

Plus dans les universités à charte  

Les rapports financiers déposés par le ministre Jean-François Roberge montrent ainsi que les recteurs des universités à charte sont encore les mieux payés.   

Pour les hauts dirigeants des établissements du réseau de l’Université du Québec, c’est le gouvernement qui fixe les conditions de travail, et les salaires sont bien moindres.   

Par exemple, la rectrice de l’UQAM, Magda Fusaro, touche un salaire de base de 218 196 $, auquel s’ajoutent des avantages de 7054 $ cette année.   

Rémunération imposable des recteurs 2018-2019   

Université McGill   

Rectrice de l'université McGill, Suzanne Fortier
Photo Courtoisie
  • Suzanne Fortier : 544 233 $      

Université Concordia   

Rectrice de l'université McGill, Suzanne Fortier
Photo Dominique Scali
  • Alan Shepard : 476 472 $      

Université de Montréal   

Rectrice de l'université McGill, Suzanne Fortier
Photo Courtoisie
  •  Guy Breton : 450 882 $      

Université Laval   

Rectrice de l'université McGill, Suzanne Fortier
Photo JEAN-FRANCOIS DESGAGNES
  • Sophie D’Amours : 340 215 $      

Université de Sherbrooke   

Rectrice de l'université McGill, Suzanne Fortier
Photo COURTOISIE
  • Pierre Cossette : 322 439 $      

Université Bishop   

Rectrice de l'université McGill, Suzanne Fortier
Photo Courtoisie
  • Michael Goldbloom : 315 044 $      

*Les sommes incluent le salaire de base et les « autres éléments du traitement »  

**Sources : rapports annuels déposés à l’Assemblée nationale