/opinion/blogs/columnists
Navigation

Mensonge et défaite américaine en Afghanistan

forces armées afghanistan
Photo Forces armées canadiennes

Coup d'oeil sur cet article

  

Pendant des années, le gouvernement américain a volontairement tenté de cacher la défaite des États-Unis en Afghanistan. C'est ce que révèle en substance le Washington Post.  

Il y a 18 ans, dès le début de la guerre en Afghanistan, quelques spécialistes des relations internationales avaient prédit que les États-Unis remporteraient la guerre armée, mais qu’ils perdraient la guerre politique.    

Je faisais partie de ceux-là.   

Le rapport du gouvernement américain sur lequel le Washington Post a réussi à mettre la main montre la faillite de la guerre américaine en Afghanistan. Un rapport que le gouvernement américain a tenté de cacher et qui montre que les Américains et les alliés mentent depuis des années à leurs populations au sujet de la guerre en Afghanistan.   

Victoire militaire, défaite politique  

L’armée américaine a remporté une victoire militaire, mais elle a fini par être vaincue par la politique. Comme au Vietnam.   

L’Afghanistan était une société tribale, fondamentaliste et corrompue. Pour lutter efficacement contre les talibans, il aurait fallu s’attaquer au tribalisme, au fondamentalisme religieux et à la corruption.   

Au lieu de cela, les décideurs américains ont joué sur le tribalisme avec l’espoir de diviser pour régner. Ils ont encouragé un fondamentalisme religieux différent de celui des talibans, en refusant de voir les liens entre toutes formes de fondamentalisme religieux et leur opposition à l’émergence d’un État moderne. Enfin, ils ont volontairement augmenté le niveau de corruption dans le pays en pensant ainsi instaurer de nouvelles rivalités basées sur l’argent.   

En réalité, les politiques américaines ont mené à un rassemblement des tribus autour des talibans à mesure que l’armée américaine quittait le territoire afghan. Les fondamentalistes religieux ont trouvé plus d’affinités entre eux qu’avec le gouvernement installé par les États-Unis. La nouvelle corruption a augmenté le dégoût de la population à l’égard du régime mis en place par la coalition américaine.   

Un résultat terrible  

Le résultat net de la guerre d’Afghanistan est terrible.    

Des dizaines de milliers de personnes, tant des militaires que des civils, sont mortes pour rien. Des dizaines de milliers de personnes ont été blessées. Sans raison valable non plus.    

Environ 1000 milliards de dollars ont été dépensés presque en vain dans ce pays. Comme l’argent a été prélevé à crédit, les intérêts sur les prêts comptent pour 50% du total de l’argent dépensé.    

En fait, toute la politique des États-Unis au Proche et au Moyen-Orient se révèle coûteuse et peu productive, voire contre-productive.    

Cette triste et épouvantable vérité, les gouvernements américains et alliés ne veulent pas l’admettre. Parce qu’entre autres, elle est insupportable pour les familles des victimes et pour le moral des troupes.   

Mais le mensonge est pire que la vérité. Parce que le mensonge empêche de poser les questions qui comptent : pourquoi cette défaite ? Qui sont les responsables ? À qui a profité cette guerre ? Pourquoi la politique américaine dans cette région du monde est-elle si mauvaise depuis si longtemps ?