/sports/hockey/canadien
Navigation

3e victoire en 4 matchs: le Canadien l’emporte 4 à 1 aux dépens des Penguins

Le Canadien l’emporte 4 à 1 aux dépens des Penguins

Coup d'oeil sur cet article

PITTSBURGH | Malgré l’absence de Sidney Crosby, les Penguins représentent toujours une menace. À preuve, avant la visite du Canadien, ils n’avaient subi que trois revers en temps régulier depuis la perte de leur capitaine.   

En faisant, en plus, face à un Tristan Jarry en feu, récipiendaire de la deuxième étoile de la semaine, et à un adversaire affichant l’un des meilleurs dossiers à domicile, la tâche ne s’annonçait pas facile pour le Tricolore.    

La troupe de Claude Julien a fait fi de tous ces obstacles pour surprendre les Penguins au compte de 4 à 1, mardi soir à Pittsburgh. 

Photo USA TODAY Sports

Mine de rien, les Montréalais ont remporté trois de leurs quatre dernières rencontres à la suite de leur passage à vide de huit matchs sans victoire. Chemin faisant, Claude Julien a devancé Pat Burns au sixième des entraîneurs les plus victorieux de l’histoire du Canadien (175 victoires).    

« Un peu croche »  

Beaucoup trop passif au premier vingt, le CH ressemblait à une équipe qui attendait que son adversaire commette une erreur. Ce n’était toutefois pas le cas, a indiqué Phillip Danault, une fois de retour au vestiaire.    

« On savait qu’on avait été un peu croches en première, qu’il fallait nous remettre à la tâche. Notre échec avant et nos transitions devaient être meilleurs, a expliqué le Québécois, qui a lui-même connu une première période un peu difficile. Quand on a commencé à jouer notre match, ce sont eux qui se sont mis à jouer sur les talons. »    

C’est justement cette pression qui a été à l’origine des buts de Tomas Tatar, en supériorité numérique, et de Joel Armia.  

Photo courtoisie, USA TODAY Sports

D’ailleurs, les locaux ont tellement joué sur les talons que Shea Weber a surpris tout le monde, à commencer par Jarry, en marquant à la suite d’un tourniquet.    

Blessé au genou droit, Matthew Peca a quitté la rencontre au cours de la troisième période.    

Ce qu’on a remarqué...    

Les mains de Weber  

Shea Weber a profité de quelques ouvertures pour s’approcher du filet de Tristan Jarry. En première période, il a obtenu l’une des deux seules occasions de marquer du Canadien en traversant l’enclave. En toute fin de deuxième engagement, il a inscrit son 10e but de la saison. Le gardien des Penguins, déjà compromis, ne s’attendait pas à une telle manœuvre.    

Danault en deux temps  

À l’image de l’équipe, Phillip Danault a connu une première période plutôt ordinaire. Son relais partiellement intercepté à l’endroit de Ben Chiarot a mis la table à un surnombre des Penguins. Une séquence qui s’est terminée par le 17e but de la saison de Jake Guentzel. Une autre erreur du Québécois, cette fois dans son territoire, a mené à une autre occasion de marquer des Penguins. Revenu à ses bonnes habitudes en deuxième, son travail dans l’enclave des Penguins lui a permis de provoquer un revirement et d’être à l’origine du but de Tomas Tatar.    

Kulak plus confiant  

Claude Julien a principalement employé quatre défenseurs. Une fois de plus, Chiarot fut l’arrière le plus utilisé. Toutefois, ses 25 min 42 s de jeu se rapprochent davantage d’une soirée de travail normal. Il faut dire que Brett Kulak prend confiance de match en match. Il a franchi le plateau des 20 minutes pour la deuxième fois de suite. Dans l’ensemble, il a très bien paru.  

  

+
Nick Suzuki
La recrue ne s’est pas inscrite sur la feuille de pointage, mais quelques-uns de ses jeux en apparence anodins ont offert des chances de marquer au Canadien.
-
Nate Thompson
Face aux rapides Penguins, l’attaquant n’a pas affiché sa fiabilité habituelle en défense. Il a commis quelques erreurs qui ont permis aux locaux de poursuivre leur attaque.
4
1
Première période
1-Pit: Jake Guentzel (17) (Rust, Malkin)2 h 59
Punitions: Banc (Mon) (purgée par Weal) 10 h 21.
Deuxième période
2-Mon: Tomas Tatar (10) (Gallagher, Danault) AN-12:24 3-Mon Joel Armia (11) (Petry)16 h 17 4-Mon Shea Weber (10) (Lehkonen, Armia) 19 h 45
Punitions: Malkin (Pit) 11 h 00.
Troisième période
5-Mon Brendan Gallagher (14) (Tatar, Weber) FD-18:21
Punitions: Aucune punition.
Tirs au but
Montréal 5 - 17 - 4 - 26 Pittsburgh 10 - 11 - 13 - 34
Gardiens:
Mon Carey Price (G, 13-9-3). Pit: Tristan Jarry (P, 7-5-0).
Avantages numériques:
Mon 1 en 1, Pit: 0 en 1
Arbitres:
Jon McIsaac, Frédérick L’Écuyer.
Juges de lignes:
James Tobias, Trent Knorr.
ASSISTANCE:
18 422.
Joel Armia
Phillip Danault
★★
Carey Price
★★★