/news/society
Navigation

Magazine «Time»: Bob Iger désigné personnalité d’affaires de l’année

Magazine «Time»: Bob Iger désigné personnalité d’affaires de l’année
AFP

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK – Le grand patron des studios Disney vient d’être désigné personnalité d’affaires de l’année par le magazine américain «Time», fort du lancement du service de vidéo en continu Disney+, qui compte plus de 10 millions d’abonnés après un mois à concurrencer Netflix et Amazon Prime.

• À lire aussi: La jeune militante du climat Greta Thunberg personnalité de l’année du magazine TIME

L’une des séries phares de Disney+, «The Mandalorian», qui est tirée de l’univers «Star Wars», a même créé un engouement certain en mettant en scène un certain... «Baby Yoda».

Selon «Time», l’année 2019 a permis à plusieurs projets de M. Iger d’éclore au terme d’une incubation soigneusement orchestrée.

Et le nom de l’homme de 68 ans, qui dirige Disney depuis septembre 2005, a même surgi pour la présidentielle de 2020, une rumeur qu’il a vite fait d’étouffer, lui qui souhaite sans doute continuer à transformer Disney pour que l’entreprise s’inscrive parmi les grands joueurs des nouvelles technologies.

«Je crois que le lancement de Disney+ a été incroyable», a dit la directrice de l’exploitation de Facebook, Sheryl Sandberg, qui a siégé au conseil d’administration de Disney de 2010 à 2018.

«C'est un gros risque, mais Bob sait vraiment mieux comprendre le paysage et exécuter une stratégie. Il est rare de pouvoir faire les deux», a-t-elle ajouté en entrevue avec le «Time».

«Cela a probablement été l'une des années les plus productives que nous ayons eues en tant qu'entreprise au cours des 15 années où j'ai occupé ce poste», a dit M. Iger.

«À la même époque l'année dernière, nous n'avions pas conclu l'accord pour Fox», a-t-il poursuivi, faisant ici référence à l'acquisition de 71 milliards $US de la plupart des actifs de divertissement de Fox.

«Nous n'avions pas ouvert deux Star Wars Lands, nous n'avions pas lancé Disney+. Nous n'avions pas conclu l'accord pour le contrôle de Hulu», a ajouté M. Iger, évoquant une très grosse année pour ses équipes et lui.

De plus, il a récemment lancé sa biographie «The Ride of a Lifetime», qui s’est écoulée dans les sept chiffres.

Soulignons que 2019 se terminera avec l’arrivée, le 19 décembre prochain, du très attendu «Star Wars: l’ascension de Skywalker». Les studios Disney ont jusqu’ici sorti six des huit films les plus lucratifs de l’année, et récolté plus de 10 milliards $ US à travers le monde. «Skywalker» devrait s’insérer dans le top 10 à son tour, grossissant ainsi le pactole de Disney.

Toutes ces bonnes nouvelles ont fait en sorte que l’action de Disney s’est appréciée de 34 % cette année.