/maisonextra
Navigation

Hausse de 13% des ventes en novembre

Au cours du mois de novembre, les ventes résidentielles ont bondi de 13% dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec.
Photo Can Stock Photo / gwhitton Au cours du mois de novembre, les ventes résidentielles ont bondi de 13% dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Au cours du mois de novembre, les ventes résidentielles ont bondi de 13% dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec. 

«Bien que très actif, le mois de novembre ralentit quelque peu la cadence effrénée des ventes enregistrée au cours des sept derniers mois à Québec», note Julie Saucier, présidente et chef de la direction de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). «Contrairement aux autres RMR, l’offre de propriétés sur le marché de Québec reste relativement stable depuis le début de l’année, ce qui laisse les conditions de marché osciller entre l’équilibre et la faveur des acheteurs selon les catégories de propriétés et l’emplacement», ajoute-t-elle. 

Ce qui a retenu l’attention 

D’un point de vue géographique, c’est la Rive-Sud de Québec qui a particulièrement attiré l’attention en engrangeant une hausse des ventes totales de l’ordre de 22% en novembre. 

Avec une hausse de 14%, les propriétés unifamiliales ont enregistré la plus forte augmentation du nombre de propriétés vendues de tous les segments de marché en novembre. Précisons également que les maisons unifamiliales demeurent le type de propriété le plus vendu de la région. 

Malgré une hausse de 12% du niveau d’activité dans le segment des copropriétés, il faut encore 16 mois (contre 19 mois l’année dernière) pour écouler tout l’inventaire à vendre. Rappelons que les conditions de marché sont favorables aux acheteurs jusqu’à ce que 10 mois, au minimum, soient nécessaires pour écouler un inventaire. 

Du côté des prix, le segment des copropriétés a connu la baisse la plus importante au cours du mois avec une diminution de 10% du prix médian. 

Quant aux délais de vente des plex, ils ont chuté de 35 jours pour s’établir à 104 jours, ce qui en fait la catégorie de propriétés qui se vend le plus rapidement dans la région de Québec.