/weekend
Navigation

«Eaux turbulentes»: Hélène Florent en eaux troubles

Hélène Florent
Photo courtoisie, ICI ARTV

Coup d'oeil sur cet article

Après Unité 9, où elle a été au cœur d’histoires difficiles en incarnant une pédophile qui aura été, selon ses dires, l’un des plus beaux rôles de sa carrière, Hélène Florent traverse les barreaux dans Eaux turbulentes, une minisérie policière diffusée à ICI ARTV, où elle se glisse dans la peau d’une enquêteuse à la fois forte et sensible.

Eaux turbulentes est une série dramatique de quatre épisodes d’une heure, œuvre de l’auteure franco-ontarienne Marie-Thé Morin, qui signe son premier projet télé et qui porte le sceau de la réalisatrice Lyne Charlebois (Toute la vérité, Borderline). 

Entièrement tournée en Ontario pendant six semaines l’été dernier, la série suit l’histoire de Marianne Desbiens (Hélène Florent), une enquêteuse qui souffre d’acouphène à la suite d’une mystérieuse bavure policière. La mère monoparentale quittera Ottawa pour revenir s’installer dans sa région natale de Queensbury avec son fils.

«Le lieu devient un personnage en soi, confie Hélène Florent à l’autre bout du fil. Dès les premières images, on voit qu’on est ailleurs, dans une région retirée du nord de l’Ontario, et ça donne tout de suite le ton». 

À peine a-t-elle fait connaissance avec ses nouveaux collègues qu’ils doivent faire équipe pour résoudre le meurtre d’une jeune autochtone de 19 ans, retrouvée assassinée sur le bord de la rivière Matagami, qui signifie «eaux turbulentes» en langue crie.

Histoires humaines et réalistes

Dans le drame policier, finement construit, les histoires du village s’entrecroisent. On constate bien que la série n’a pas été tournée avec un budget faramineux, mais ça lui confère un réalisme prenant, alors que Marianne Desbiens et son équipe enquêtent dans les bureaux d’un sous-sol beige et bordélique, loin d’un décor à l’américaine.

Si l’on s’attend des séries policières qu’elles se déroulent à un rythme rapide, celle-ci est différente. 

«On ne fait pas croire qu’on a des gros budgets, et on ne sort pas notre gun toutes les deux minutes non plus, on n’en a pas besoin, explique la comédienne. Ça peut faire peur aux gens quand on dit que c’est un rythme lent, mais c’est juste réaliste. Oui, il y a une enquête policière, mais les personnages sont très importants. Il y a toute une histoire aussi, avec son fils, qui va retrouver son père. Il se passe quand même des choses en dehors de l’enquête. L’humain est vraiment à l’avant-plan.»

Son personnage de Marianne est «une force tranquille», dit-elle. «Elle est intuitive, sensible et a beaucoup d’instinct. Elle s’investit parfois un peu trop. Elle a une grande empathie, ce qui fait que les gens se confient à elle.»

Nouveaux visages

Eaux turbulentes a aussi la qualité de mettre à l’avant-plan de nouveaux visages à l’écran. Aux côtés d’Hélène Florent, Gabriel Sabourin et Patrick Drolet ; le reste de la distribution est majoritairement composée d’excellents acteurs franco-ontariens et autochtones.

La télésérie <i>Eaux turbulentes</i> met en vedette Charles Binder, Hélène Florent et Jean-Michel Le Gal.
Photo courtoisie, ICI ARTV
La télésérie Eaux turbulentes met en vedette Charles Binder, Hélène Florent et Jean-Michel Le Gal.

«Ils étaient contents de jouer en français, relate la comédienne. Sur le plateau, c’était tellement enrichissant. Ça nous déséquilibre, ça alimente encore plus le personnage. Tout ce métissage paraît à l’écran.»

Hélène Florent se réjouit du rayonnement de la culture autochtone à l’écran. «Le sujet des femmes autochtones assassinées est traité avec beaucoup d’amour, beaucoup de douceur, explique-t-elle. L’auteure a fait attention. Il faut en parler, c’est important, mais il faut le faire avec respect.» 

Hélène Florent sera aussi de la troisième saison de La dérape, sur Club illico, au printemps. Après sept ans d’absence­­­ au grand écran, elle effectuera en 2020 un retour au cinéma dans le long métrage Les oiseaux ivres, d’Ivan Grbovic­­­ et Sara Mishara, aux côtés de Claude Legault, 

La série Eaux turbulentes est diffusée les vendredis 19 h à ICI ARTV.