/travel/destinations/usa
Navigation

La Nouvelle-Orléans comme dans le bon vieux temps

La Nouvelle-Orléans comme dans le bon vieux temps
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

LA NOUVELLE-ORLÉANS, Louisiane – À partir de Montréal, à peine trois heures de vol suffisent pour toucher le cœur de La Nouvelle-Orléans, ville emblématique du sud des États-Unis, en Louisiane.

Si le monde entier parle d’elle grâce à l’extravagance de son Mardi gras, les plaisirs de La Nouvelle-Orléans dépassent largement cette fantaisie.

Forgée par 300 ans d’histoire, celle que l’on appelle affectueusement NOLA est en fait une gigantesque mosaïque où cultures, styles, musiques et saveurs s’entremêlent dévoilant ses multiples facettes. Voici huit expériences qui le confirment.

1. Le Vieux Carré français pour remonter le temps... à pied !

Le Vieux Carré français
Photo Agence QMI, Michelle Pinsonneault
Le Vieux Carré français

Le Vieux Carré français est le plus ancien quartier de La Nouvelle-Orléans et de loin le plus célèbre. Mieux vaut le visiter en tour guidé pédestre, car rien n’a d’égal que d’admirer de visu son architecture aux balcons dentelés de fer forgé, tout comme de déambuler dans les méandres de ses rues colorées, perlées de colliers et de fougères. Un guide permet de bien saisir les origines des illustres monuments du quartier historique...

2. Café du Monde pour ses beignets décadents

Le Café du Monde
Photo Agence QMI, Michelle Pinsonneault
Le Café du Monde

Fondée en 1862, cette institution du French Market (frenchmarket.org) est renommée pour ses beignets chauds saupoudrés de sucre à glacer et son café à la chicorée. À toute heure, la file est éternelle, mais puisque sa terrasse à aire ouverte est entourée de groupes de musique de rue, l’attente devient plaisante. Ouvert 24 h/24 et 7 j/7, à déguster sur place ou pour emporter.

3. New Orleans School of Cooking pour être chef d’un jour

La New Orleans School of Cooking enseigne les rudiments de la cuisine cajun et créole
Photo courtoisie, New Orleans School
La New Orleans School of Cooking enseigne les rudiments de la cuisine cajun et créole

À la New Orleans School of Cooking, on ne fait pas que goûter à la gastronomie louisianaise, on la cuisine. Installée dans une ancienne fabrique de mélasse de 1880, cette école du Vieux Carré français enseigne les rudiments de la cuisine cajun et créole. Dans une ambiance ludique et sous forme d’un repas trois services, les chefs de la maison partagent, par exemple, les secrets d’un vrai bon gumbo, de l’authentique jambalaya ou d’une « Bananas Foster » bien flambée.

4. Preservation Hall pour ses légendes du jazz

Fondé en 1961, le Preservation Hall est le club de  jazz le plus populaire du Vieux Carré français, à La Nouvelle-Orléans
Photo courtoisie, Preservation Hall
Fondé en 1961, le Preservation Hall est le club de jazz le plus populaire du Vieux Carré français, à La Nouvelle-Orléans

Depuis sa fondation en 1961, le Preservation Hall œuvre à la pérennité de cet héritage musical qu’est le jazz. Au fil du temps, il est devenu le club le plus populaire du Vieux Carré français. Ses murs défraîchis, son plancher de bois qui craque et son ambiance voilée d’une brume poussiéreuse en font un endroit fascinant. Car si petite est la salle — une quarantaine de places assises — si proche est l’orchestre et si vibrante devient la musicalité. Les spectateurs de tout âge sont les bienvenus.

La Nouvelle-Orléans comme dans le bon vieux temps
Photo Agence QMI, Michelle Pinsonneault

5. Steamboat Natchez pour une croisière d’époque sur le Mississippi

Le Steamboat Natchez est l’un des derniers bateaux à vapeur à naviguer sur le Mississippi.
Photo Agence QMI, Michelle Pinsonneault
Le Steamboat Natchez est l’un des derniers bateaux à vapeur à naviguer sur le Mississippi.

Le Steamboat Natchez est l’un des derniers bateaux à vapeur à naviguer sur le Mississippi, le plus long fleuve d’Amérique du Nord. L’excursion de deux heures est annoncée par la force des cheminées fulminantes de vapeur et de puissants chants de carillons. À cette fresque s’ajoute la mise en marche de la roue à aubes d’environ 25 tonnes. L’expérience du Natchez est bonifiée par les faits historiques et anecdotiques du capitaine, une visite de la salle des machines puis d’un repas-jazz où les saveurs créoles se collent au rythme de l’orchestre.

6. Houmas House Plantation pour s’imprégner du Vieux Sud

Près de La Nouvelle-Orléans, 
en Louisiane, la Houmas House 
est une ancienne plantation de 
canne à sucre transformée 
en musée. Ici, les jardins.
Photo Agence QMI, Michelle Pinsonneault
Près de La Nouvelle-Orléans, en Louisiane, la Houmas House est une ancienne plantation de canne à sucre transformée en musée. Ici, les jardins.

Un voyage à La Nouvelle-Orléans ne pourrait être complet sans une visite du « Vieux Sud ». Près de la ville, sur la Great River Road, se trouve une concentration d’anciennes plantations de canne à sucre converties en musées. L’une des plus vieilles, la Houmas House, en est un bel exemple. Celle que l’on surnommait le « palais de sucre » se découvre avec des guides en costume d’autrefois. Plusieurs sujets sont abordés, particulièrement la vie quotidienne à la plantation et le contexte historique derrière elle. Visiter la demeure reste le moment fort de ce voyage dans le 18e siècle. Elle impose par ses jardins infinis, son architecture, mais également grâce aux objets de collection qui la meublent, dont l’horloge ayant appartenu à Marie-Antoinette.

7. Cajun Pride Swamp Tour pour vivre les bayous et (surtout) voir des alligators

Cajun Pride Swamp Tour propose 
des excursions dans les bayous
Photo Agence QMI, Michelle Pinsonneault
Cajun Pride Swamp Tour propose des excursions dans les bayous

Les capitaines du Cajun Pride Swamp Tour ne font pas que raconter l’histoire derrière les bayous de la Louisiane, ils en font une aventure unique. Avec l’humour des gens du Sud, ce refuge situé à moins de 40 km de La Nouvelle-Orléans conduit les explorateurs en herbe à découvrir ce qui se cache dans les méandres marécageux, sous les cyprès envahis de mousses espagnoles. Naturellement, les alligators seront de la partie. Or, les serpents, loutres, tortues, ratons laveurs (une famille au grand complet !) et une centaine d’espèces d’oiseaux seront du même rendez-vous.

8. Les restos pour goûter aux spécialités locales

La gastronomie à La Nouvelle-Orléans est un voyage en soi. Les spécialités sont nombreuses et chacune raconte l’histoire à sa façon, dans un amalgame de cuisine française, italienne, créole, espagnole et africaine. Ces bonnes adresses le prouvent :


Napoleon House (Vieux Carré français)

Napoleon House
Photo Instagram, @napoleonhousenola
Napoleon House

Ce bâtiment vieux de plus de 200 ans renferme l’un des meilleurs endroits pour déguster la muffuletta, un sandwich composé d’olives, salami, mortadelle et provolone. Accompagnez-le d’un Pimm’s, le cocktail signature de la maison.


Arnaud’s (Vieux Carré français)

Arnaud’s
Photo Instagram, @arnaudsnola
Arnaud’s

Ce grand classique du quartier historique offre une cuisine créole authentique. Il est réputé pour son plat de crevettes épicées, sauce rémoulade. Il faut aussi prendre leurs huîtres Rockefeller, une savoureuse adaptation de cette recette inventée au Antoine’s, le restaurant voisin.


Leah’s Kitchen (aéroport MSY)

Nouveau, ce restaurant est un bel hommage à la chef Leah Chase, la reine de la cuisine créole ! D’ailleurs, le film de Disney La Princesse et la Grenouille s’est inspiré de son histoire. Le menu créé par son petit-fils, le propriétaire, présente ses recettes classiques, celles qui lui ont valu sa renommée.


Joey K’s (Garden District)

Joey K’s
Photo Instagram, @joeyksrestaurant
Joey K’s

Ce restaurant est l’un des plus vieux de Magazine Street, importante artère commerciale de la NOLA. Sa cuisine, sans prétention, ne lésine pas sur l’authenticité des plats, comme si vous étiez chez vos amis louisianais.


Wayne Jacob’s Smokehouse (Laplace)

C’est en banlieue, à 45 minutes du Vieux Carré français, que se trouve la capitale de l’andouille — saucisse de porc fumé — très populaire en Louisiane. Tout est fumé sur place.

À SAVOIR

  • Comment s’y rendre ? Seul transporteur aérien à offrir cette destination sans escale, Air Transat a récemment inauguré sa nouvelle liaison Montréal — La Nouvelle-Orléans. Le vol est opéré à l’année, et ce, deux fois par semaine (jeudi et dimanche). (airtransat.com)
  • Quand partir ? Les saisons à privilégier sont le printemps et l’automne. Pour les intéressés, c’est en février qu’a lieu le carnaval Mardi gras.
  • Où dormir ? Le National WWII Museum, soit le plus grand musée sur la Deuxième Guerre mondiale, bonifie son hommage à l’effort de guerre américain en inaugurant un hôtel-musée, le Higgins. Dans le Arts District, il offre 230 chambres et suites d’inspiration Art déco, et sa terrasse sur le toit offre la plus belle vue de la ville. higginshotelnola.com