/sports/racing
Navigation

Déception pour une cycliste de Lévis

Déception pour une cycliste de Lévis
Photo Instagram @laurianegenest44

Coup d'oeil sur cet article

Lauriane Genest a complété un mois bien chargé avec une 12e place au keirin de la Coupe du monde de cyclisme sur piste disputée dimanche, à Brisbane, en Australie. 

Après avoir fait preuve de caractère en passant par le repêchage pour atteindre le second tour, l’athlète de Lévis n’a pu terminer parmi les trois premières de sa vague pour se qualifier au départ de la course ultime. 

Elle s’est plutôt dirigée vers la finale des échelons 7 à 13, où elle s’est classée sixième. Même si elle aurait aimé conclure sur une meilleure note, Genest est satisfaite du travail effectué au cours des dernières semaines. 

«Je suis un peu déçue de ma dernière course, mais je suis contente de mon dernier mois d’activités. J’ai acquis de l’expérience et je suis heureuse des résultats en général», a indiqué celle qui a récolté la première médaille de sa carrière en remportant l’argent au keirin de la Coupe du monde de Cambridge, en Nouvelle-Zélande, la semaine dernière. 

La Japonaise Yuka Kobayashi a été couronnée à l’issue de la journée, elle qui a devancé la Russe Anastasiia Voinova et la Néo-Zélandaise Ellesse Andrews. 

Genest sera de retour au Québec au cours des prochains jours et profitera d’une période de repos avant de reprendre l’entraînement en vue de son retour à l’action prévu en janvier prochain. 

Journée à oublier du côté masculin 

Hugo Barrette et Joel Archambault n’ont pu franchir le premier tour au sprint masculin et ont respectivement pris les 20e et 24e rangs au classement général de cette épreuve. 

«C’est une mauvaise journée! C’était la dernière course d’un long périple de trois semaines en coupe du monde et il ne me reste plus rien côté énergie. Il est temps de prendre un peu de repos», a affirmé Barrette, qui s’est incliné contre l’Espagnol Gascon Peralta lors de son unique duel. 

De son côté, Archambault s’est avoué vaincu contre le Tchèque Martin Cechman.