/news/society
Navigation

Un premier Noël blanc pour 600 nouveaux arrivants

La fête de Noël a permis de mélanger les traditions

Alexis Kouadio, Viviane N’dri avec leurs trois enfants Marie-Leslie, Divine et Anael lors de la fête de Noël des nouveaux arrivants
Photo ANNIE T. ROUSSEL Alexis Kouadio, Viviane N’dri avec leurs trois enfants Marie-Leslie, Divine et Anael lors de la fête de Noël des nouveaux arrivants

Coup d'oeil sur cet article

Quelque 600 nouveaux arrivants ont célébré leur premier Noël en sol québécois, dimanche, à Québec, en joignant les traditions des Fêtes d’ici à celles de leur pays d’origine. 

De la nourriture, des activités, des chants, le père Noël : l’ambiance était à la fête pour des dizaines de famille débarquées depuis moins d’un an au Québec.

Pour l’occasion, des mets élevés au rang de classiques comme les fèves au lard et la tourtière se sont mêlés à des traditions des quatre coins du globe.

La petite Keren a rencontré le Père Noël.
Photo ANNIE T. ROUSSEL
La petite Keren a rencontré le Père Noël.

« On mélange les deux ! Le message, c’est qu’autant pour nous que pour eux, on s’apporte beaucoup mutuellement », explique la directrice générale du Centre multiethnique, Natacha Battisti.

« On veut reconnaître leur contribution, mais aussi travailler leur cercle social et solidifier leur lien avec la communauté, ajoute Mme Battisti. C’est important de partager des moments de convivialité, autant pour les parents que pour les enfants. »

Nouvelle vie

L’esprit des Fêtes, surtout sous un Noël blanc, a tôt fait d’enchanter Alexis Kouadio et Viviane N’dri, un couple ivoirien ravi d’amorcer une nouvelle vie à Québec avec leurs trois enfants.

« Au Québec, il fait froid, donc on est plus à la maison. Ça fait du bien de sortir et de voir des gens, dont d’autres Ivoiriens qui viennent aussi d’arriver », raconte Mme N’dri.

« Le Québec est un pays de métissage. On vient tous d’ailleurs, mais on n’est pas tous arrivés au même moment », exprime M. Kouadio.

Si la famille est emballée par cette nouvelle vie, c’est surtout le territoire québécois qui a conquis le cœur des enfants. « Ce qui les enthousiasme, c’est la neige. On voyait seulement ça à la télé ! » remarque le père de famille.