/sports/opinion/columnists
Navigation

Grande première dans Charlevoix

Motoneige
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Reconnue comme une des plus belles régions du Québec pour la pratique de la motoneige, Charlevoix sera le théâtre cet hiver d’une grande première nord-américaine.

Pour la première fois de son histoire, le Centre d’Expérience BRP a décidé de s’associer à un joueur majeur en Amérique du Nord, Fairmont Le Manoir Richelieu, pour offrir aux amateurs une aventure hivernale exclusive et 100 % Ski-Doo. Dès le 20 décembre, Nord Expé, un joueur de premier plan dans le domaine des aventures de motoneige, autant hors piste qu’en sentier, sera le maître d’œuvre des ces excursions thématiques de courte ou de longue durée. Différents forfaits vous seront proposés, tels que les journées découverte (une randonnée d’initiation d’une demi-journée) et l’aventure hors-piste d’une durée de quatre jours. Il y aura aussi le forfait «Vive l’hiver» qui vous fera découvrir la région durant une journée complète, ou encore le «Beau en Blizzard», un forfait de deux jours. Pour les gens qui voudraient découvrir l’aventure en motoneige en toute liberté, le forfait appelé le «Paradis de la poudreuse» saura les combler.

Ces aventures sont donc offertes autant aux pilotes novices qu’aux plus expérimentés. Dans chacun des forfaits, la location d’une motoneige BRP Ski-Doo avec carburant, les vêtements d’hiver spécifiques, casque et cagoule, l’encadrement d’un guide professionnel certifié guide VHR et secouriste en régions éloignées, les droits d’accès aux sentiers et l’assurance responsabilité civile sont inclus.

LE PLUS GROS RELAIS AU MONDE

La région de Charlevoix est reconnue comme un excellent terrain de jeux pour tous les sports d’hiver, et particulièrement la motoneige. Le réseau très impressionnant de sentiers de la région vous permettra de découvrir des paysages à couper le souffle et des conditions d’enneigement que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Il faut dire aussi que dans cette région, la mer et les montagnes se côtoient. Les clubs Les Aventuriers de Charlevoix et le Sapin D’or ont su créer un réseau qui vous permettra de découvrir ce coin de pays unique.

La présence du plus gros relais de motoneige au monde, Le Manoir Richelieu, constitue un autre atout majeur de la région qui a certainement motivé le choix de BRP. Avec son sentier d’accès et ses services uniques, le Manoir est devenu une destination incontournable au fil des ans. Également, son célèbre Rassemblement des motoneigistes, qui se tiendra le 25 janvier prochain, est devenu un rendez-vous annuel pour plusieurs motoneigistes de partout au Québec.

Pour en savoir plus sur les nouvelles aventures de motoneige dans Charlevoix à partir du Manoir, vous pouvez vous rendre sur le site www.brpmoments.com

EN BREF

PRÉSENCE POLICIÈRE ACCRUE

Les policiers motoneigistes de la Sûreté du Québec vont être très actifs cet hiver. Ils ont d’ailleurs procédé à une première opération d’envergure le 30 novembre dans le parc national des Monts-Valin. Plusieurs motoneigistes ont été pris en défaut pour différentes infractions. Lorsqu’ils font ce type de sorties, les policiers veulent sensibiliser les motoneigistes à adopter des comportements sécuritaires et responsables. Ils surveillent plus particulièrement les cas de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool, la drogue ou la combinaison des deux, de même que le non-respect de la limite de vitesse et des panneaux d’arrêts obligatoires des sentiers et des chemins publics. Il faut vous rappeler que la circulation en motoneige sur les chemins publics est interdite, sauf en cas d’exception, aux endroits prévus par une signalisation. En sentier, la limite de vitesse est de 70 km/h. Lorsque vous êtes aux commandes de votre motoneige, rappelez-vous bien qu’en matière de conduite avec les facultés affaiblies, vous êtes soumis aux mêmes lois que pour l’automobile. Le .08 est la limite permise.

PRUDENCE 

La saison de motoneige n’est pas encore commencée officiellement. À certains endroits, il y a bien un peu de neige sur certains tronçons de sentiers, mais rien de bien important. Si vous décidez de rouler en motoneige, rappelez-vous bien qu’en début de saison, la première couche de neige peut cacher bien des pièges. Le mieux, c’est d’attendre que les clubs ouvrent leurs sentiers avant de vous y aventurer.