/news/currentevents
Navigation

Un nouveau patron au Bureau des enquêtes indépendantes

Me Pierre Goulet
Photo d'archives Le directeur du BEI, Pierre Goulet

Coup d'oeil sur cet article

Un nouveau directeur a été nommé mercredi à la barre du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), organisme chargé d’enquêter sur le travail des policiers. 

L’avocat de profession Pierre Goulet succédera à Madeleine Giauque, directrice du BEI depuis son entrée en activité en 2016. Il entrera en fonction le 13 janvier. 

C’est le Conseil des ministres qui a procédé mercredi à sa nomination. 

Me Goulet apparaît au tableau de l’Ordre des avocats depuis 1989. Il agit pour le moment à titre de procureur pour le Directeur des poursuites criminelles et pénales. 

Mme Giauque, aussi ancienne procureure, avait annoncé au printemps qu’elle partirait pour la retraite à la fin de ce mandat. 

Le second directeur de l’organisme chargé d’enquêter sur le travail policier entrera en fonction alors que le service des limiers est scruté plus que jamais à la loupe. 

Mercredi, la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a d’ailleurs lancé un comité consultatif qui créera un rapport à ce sujet d’ici un an. 

Depuis l’automne 2018, le BEI se penche sur la façon dont les enquêtes étaient menées à l’Unité permanente anticorruption, à l’époque de Robert Lafrenière. 

Cette affaire a aussi causé la suspension du grand patron de la Sûreté du Québec, Martin Prud’homme, selon notre Bureau d’enquête. 

Le rôle du BEI a toutefois été remis en doute par plusieurs détracteurs, lui reprochant un manque de résultats. En date de mercredi, il avait ouvert 149 dossiers. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.