/finance/stockx
Navigation

Un v.-p. de Dollarama vend 300 000 actions

Coup d'oeil sur cet article

Un haut dirigeant du détaillant québécois Dollarama vient de vendre un bloc de 300 000 actions qu’il détenait. Le montant de la transaction s’élève à plus de 13,3 millions $. 

Les données fournies aux autorités boursières indiquent que le vice-président aux importations de Dollarama, Jeff Robillard, a vendu récemment un bloc de 300 000 actions à un prix variant entre 44 $ et 45 $. 

Le haut dirigeant de Dollarama détient encore 1,2 million d’actions du détaillant québécois. La valeur de ces actions est estimée à plus de 50 millions $. 

Titre en hausse de 39 % 

L’an dernier, M. Robillard avait également écoulé un bloc de 50 000 actions de Dollarama à un coût moyen de 150 $ l’unité. Le montant de la transaction s’élevait à environ 7,5 millions $. 

Le mois dernier, un autre haut dirigeant de Dollarama avait vendu pour tout près de 1,44 million $ d’actions.  

Le vice-président approvisionnement mondial, John Assaly, avait liquidé un bloc de 32 000 actions à un prix unitaire de 45,08 $, selon des documents déposés auprès des autorités réglementaires.  

Le titre de Dollarama est en hausse de 39 % depuis le début de l’année. Hier, le titre a clôturé à 44,40 $ à la Bourse de Toronto. 

Augmentation des profits 

Au dernier trimestre, Dollarama a déclaré des profits en hausse, à 138,6 millions $, ou 0,44 $ par action, contre 132,1 millions $, ou 0,40 $ par action il y a an. 

Durant cette période, les ventes du détaillant ont crû de 9,6 %, à 947,6 millions $. Le nombre total de magasins au cours des 12 derniers mois est passé de 1192 magasins en date du 28 octobre 2018 à 1271 magasins en date du 3 novembre 2019. 

« Nous atteignons nos objectifs de croissance, un nombre net de 21 nouveaux magasins ayant été ouverts au troisième trimestre et le projet d’agrandissement de notre centre de distribution étant presque terminé », avait signalé le grand patron de Dollarama, Neil Rossy.