/24m/city
Navigation

Les dossiers à surveiller à Montréal en 2020

POL-VALERIE-PLANTE-BILAN-MONTREAL
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Difficile de savoir exactement ce que l'année à venir réserve aux Montréalais du côté de la politique municipale. Avec les annonces faites au cours des derniers mois, il est toutefois possible de deviner que les dossiers suivants seront à l'avant-plan en 2020. 

- Logement social 

Présenté en juin dernier, le Règlement pour une métropole mixte, surnommé «20-20-20», est censé être adopté en 2020, pour une entrée en vigueur l’année suivante. Le règlement imposerait un seuil minimum de logements sociaux, familiaux et abordables dans tous les nouveaux projets immobiliers. Des consultations ont eu lieu cet automne et l’Office de consultation publique de Montréal est rendu à l’étape de la rédaction de son rapport. 

- Guerre au plastique 

Montréal veut introduire au printemps 2020 une réglementation pour réduire l’utilisation des objets en plastique à usage unique, comme les pailles et ustensiles, sur son territoire. Selon l’échéancier initial, un projet réglementaire devait être présenté cet automne – mais il se fait toujours attendre – et une consultation publique était prévue cet hiver. «À terme, ce qu’on souhaite, c’est l’interdiction du plastique et des contenants à usage unique», avait affirmé la mairesse Valérie Plante en avril dernier. 

- 300 autobus hybrides 

Les 300 autobus hybrides commandés par l’administration Plante ont commencé à être livrés à la Société de transport de Montréal (STM). Ils devraient tous avoir été reçus en novembre 2020. Plusieurs espèrent que l'arrivée de ces véhicules aidera la STM à régler ses problèmes de manque de disponibilité de véhicules qui ont régulièrement fait les manchettes en 2019. 

- Locaux commerciaux vacants 

La problématique des locaux commerciaux vacants sera mise sous la loupe, avec la tenue d’auditions dès janvier 2020. «Au printemps, on passe à l’action», avait dit Valérie Plante, en août. Un taux d’inoccupation moyen de 15% s’observe sur les artères commerciales, alors qu’un taux acceptable se situe entre 4% et 7%. 

- Poursuite de 178 M$ 

En septembre, des promoteurs immobiliers ont lancé une poursuite contre la Ville de Montréal, après l’annonce d’un vaste projet de parc urbain dans l'ouest de l'île. Dans la mise en demeure, les avocats indiquent que les promoteurs tentaient de réaliser depuis 14 ans un projet immobilier sur les terrains qui seront utilisés par la Ville pour créer le parc. Interrogée sur l’avancement de ce dossier en décembre, la mairesse a refusé de commenter le litige en cours. 

- Élection partielle dans Saint-Léonard 

Une élection partielle aura lieu le 15 mars prochain dans l’arrondissement de Saint-Léonard pour pourvoir le siège laissé vacant par la conseillère municipale Patricia Lattanzio, élue députée libérale de Saint-Léonard–Saint-Michel aux dernières élections.