/entertainment/music
Navigation

[VIDÉOS] 15 artistes québécois qui se sont révélés au public au cours de la dernière décennie

Coup d'oeil sur cet article

On a parfois l’impression que certains artistes font partie du paysage musical québécois depuis des années... et pourtant!  

Bon nombre d’auteurs-compositeurs-interprètes se sont ainsi révélés au public au cours de la dernière décennie, alors que les mélomanes du Québec ont rapidement adopté leurs mélodies et leurs mots.       

En ce sens, voici 15 artistes qui se sont taillé une place de choix sur la scène musicale d’ici entre 2010 et 2019.  

  

Alex Nevsky      

Certains l’ont découvert avec son premier album, De lune à l’aube, arrivé en 2010. D’autres ont chanté On leur a fait croire à tue-tête ou ont plutôt fait la connaissance d’Alex Nevsky en tant que coach de l’émission La Voix.       

Cela dit, une chose est certaine, l’auteur-compositeur-interprète se sera résolument fait entendre au cours de la dernière décennie. Surtout qu’après Nos Eldorados, paru en 2016, le chanteur vient tout juste de revenir au-devant de la scène avec un quatrième opus fraîchement dévoilé en novembre, Chemin sauvage.       

  

Karim Ouellet      

Quelque part entre pop, soul, reggae et rock, l’auteur-compositeur-interprète de Québec Karim Ouellet a provoqué une onde de choc avec la sortie de son deuxième disque, Fox, en 2012.       

Sacré Meilleur album francophone aux Juno en 2014, l’album a aussi récolté bon nombre de nominations au gala de l’ADISQ de 2013, en plus de faire chanter le Québec avec son succès L’amour.       

  

Patrice Michaud      

Même s’il a vu le Festival en chanson de Petite-Vallée donner un premier souffle à sa carrière en 2008, puis une victoire au Festival international de la chanson de Granby faire de même l’année suivante, c’est en 2011 avec le lancement de son premier album, Le triangle des Bermudes, que le grand public découvre véritablement Patrice Michaud.       

Quelques nominations au gala de l’ADISQ et un Félix plus tard, il émeut le Québec avec sa chanson Mécaniques générales, tirée de l’album Le feu de chaque jour, avant de faire de même avec son troisième effort, Almanach, en 2017.       

  

Les sœurs Boulay      

Lauréates des Francouvertes en 2012, les sœurs Stéphanie et Mélanie Boulay ont fait beaucoup de bruit sur la scène folk québécoise avec la sortie de leur première collection de chansons, Le poids des confettis, en 2013.       

Entremêlant textes intimes, douces mélodies et harmonies vocales, le duo s’est alors imposé comme un incontournable, remportant le Félix de la Révélation de l’année, celui du Meilleur album folk et multipliant les prestations dans les festivals et à la télévision.       

  

Klô Pelgag      

Portée par des inspirations éclectiques et un bon brin de folie, la pop éclatée de la Gaspésienne Klô Pelgag est arrivée comme une bouffée d’air frais dans l’univers musical du Québec dès le début de la dernière décennie, le tout accentué par la parution du premier album de l’auteure-compositrice-interprète, L’Alchimie des monstres.       

Au passage, elle a entre autres décroché en 2014 le titre de Révélation de l’année, avant d’ajouter cinq autres Félix à son palmarès en 2017 et 2018, incluant le prestigieux prix de l’Interprète féminine de l’année.       

  

Philippe Brach      

Depuis un peu moins de 10 ans, le sympathique Saguenéen Philippe Brach construit son univers bien à lui, lançant pas moins de trois albums, La foire et l’ordre, Portrait de famine puis Le silence des troupeaux, dans une période de trois ans et demi.       

En mêlant le folk, le rock et la pop, et en y associant des paroles colorées, l’auteur-compositeur-interprète a non seulement pu devenir un artiste incontournable de la scène québécoise, mais il a aussi gagné les Francouvertes, participé plusieurs fois aux FrancoFolies et cumulé les Félix, dont ceux de Révélation de l’année et d’Auteur ou compositeur de l’année.       

  

2Frères      

Épaulé par Mario Pelchat, le duo 2Frères, formé d’Erik et Sonny Caouette, s’est valu un réel coup de cœur de la part du public de la province grâce à la parution de son premier opus, Nous autres, en 2015.       

Coqueluches de plusieurs stations de radio québécoises, le groupe folk multiplie depuis les spectacles et les apparitions à la télévision, en plus d’avoir fait paraître entre-temps un second album, La Route. Ils ont d’ailleurs mis la main à deux reprises sur le titre de Groupe ou duo de l’année remis par l’ADISQ.       

  

Charlotte Cardin      

Charlotte Cardin n’a beau avoir fait paraître à ce jour que deux mini-albums, l’auteure-compositrice-interprète, qui chante en anglais et en français, brille de tous ses feux depuis sa participation à l’émission La Voix en 2013.       

Remarquée aux États-Unis et en Europe, la chanteuse a même reçu des éloges d’une icône anglaise de la pop, Elton John, qui avait confié à la BBC en 2017 qu’il adorait l’une des chansons de Charlotte Cardin. C’est tout dire!       

  

Safia Nolin      

Récipiendaire du Félix de la Révélation de l’année en 2016, l’auteure-compositrice-interprète Safia Nolin a marqué les mélomanes et autres amateurs de chansons intimistes avec ses pièces épurées qui touchent droit au cœur.       

Depuis la sortie de son premier album, Limoilou, nommé d’après le quartier de Québec qui l’a vu grandir, elle a offert au public en 2018 un deuxième ensemble de compositions, Dans le noir, de même que quelques collections de reprises de grands classiques d’ici.       

  

Alaclair Ensemble      

Collectif de rap, ou de «post-rigodon bas-canadien» comme le groupe le décrit lui-même, Alaclair Ensemble a résolument marqué le hip-hop québécois depuis 2010 et la parution de son premier album, 4,99.       

Gagnants de deux Félix remis au Meilleur album rap en 2017 et 2019, respectivement pour Les Frères Cueilleurs et Le sens des paroles, les membres de la formation ont par ailleurs récolté un grand succès populaire avec leur chanson Ça que c’tait.       

  

Émile Bilodeau      

À tout juste 23 ans, Émile Bilodeau a déjà deux albums à son actif, une ribambelle de spectacles sur des scènes importantes, de même qu’un Félix pour la Révélation de l’année, reçu en 2017.       

Suivant le dévoilement de Rites de passage en 2016, l’auteur-compositeur-interprète engagé a poursuivi sur sa lancée avec la parution de Grandeur mature en octobre dernier, appuyé par une tournée qui se déplacera partout en province en 2020.       

  

Hubert Lenoir      

Controversé personnage, il n’en reste pas moins que la musique d’Hubert Lenoir a marqué l’année 2018, tandis que son premier album Darlène et des pièces comme Fille de personne II ont résonné avec intensité aux quatre coins du Québec.       

Avec son pop-rock audacieux, il a remporté bon nombre d’honneurs dès les premiers instants de sa carrière solo, avec entre autres quatre Félix au gala 2018 de l’ADISQ, incluant le titre de Révélation de l’année.       

  

Alexandra Stréliski      

La talentueuse pianiste a fait paraître un premier album, Pianoscope, en 2010, mais c’est au cours des derniers mois qu’Alexandra Stréliski s’est installée pour de bon dans les oreilles des Québécois avec son deuxième opus, Inscape, récoltant notamment trois prix, dont Révélation de l’année, au dernier gala de l’ADISQ.       

Par ailleurs, on a aussi pu entendre au cours des dernières années ses compositions néo-classiques dans différentes œuvres du réalisateur Jean-Marc Vallée, comme Dallas Buyers Club et Sharp Objects.       

  

Loud      

Suivant un passage remarqué au sein du groupe Loud Lary Ajust, le rappeur Loud a su se faire son propre nom sur la scène québécoise avec son premier album, Une année record, qui l’a mené un peu partout au Québec et en France.       

En plus de quatre Félix et un Juno décrochés en 2018 et 2019, Loud a réussi le tour de force de lancer sa plus récente collection de chansons, Tout ça pour ça, au Centre Bell devant plus de 8000 personnes en juin dernier.       

  

Les Louanges      

La pop infectieuse du Lévisien Vincent Roberge, alias Les Louanges, s’est répandue comme une trainée de poudre depuis la parution de son premier album complet, La nuit est une panthère, en 2018.       

Après un passage remarqué aux Francouvertes en 2017, il a été nommé cette année sur la courte liste du Prix Polaris et récolté pas moins de neuf nominations au gala 2019 de l’ADISQ, repartant avec trois récompenses.