/world/africa
Navigation

La doyenne des rhinos noirs est morte en Tanzanie à 57 ans

Coup d'oeil sur cet article

Dar es Salaam | Fausta, considérée comme la doyenne des rhinocéros noirs avec ses 57 ans, est morte en Tanzanie, ont annoncé samedi les autorités de la zone de conservation de Ngorongoro où vivait l’animal.  

 

 

Fausta est décédée de causes naturelles le 27 décembre dans un sanctuaire, après avoir vécu la plus grande partie de sa vie en totale liberté, ont indiqué les responsables de l’aire de conservation du Ngorongoro, située dans le nord de la Tanzanie.  

Les archives montrent que «Fausta a vécu plus longtemps que n’importe quel autre rhinocéros dans le monde, et qu’elle a survécu dans le Ngorongoro, en circulant librement, pendant plus de 54 ans», avant d’être emmenée dans un sanctuaire en 2016, selon le communiqué.  

«Fausta a été découverte la première fois sur le cratère du Ngorongoro en 1965 par un scientifique de l’Université de Dar Es Salaam, lorsqu’elle était âgée de trois à quatre ans. Sa santé a commencé à se dégrader en 2016, et nous avons été obligés de placer l’animal en captivité, après plusieurs attaques de hyènes ayant causé de graves blessures», ont expliqué les responsables.  

Sana, une femelle rhinocéros blanche, âgée de 55 ans, était considérée comme la doyenne des rhinocéros blancs lorsqu’elle est décédée en captivité dans le parc zoologique français La Planète sauvage en 2017.  

Les spécialistes du Ngorongoro estiment que l’espérance de vie des rhinocéros se situe entre 37 et 43 ans en milieu sauvage, et jusqu’à 50 ans en captivité.