/finance/news
Navigation

Les personnes âgées moins préoccupées par leurs finances

Old people keep their savings in the piggy bank
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les Canadiens âgés de plus de 55 ans sont beaucoup moins inquiets concernant leur situation financière que les plus jeunes, selon un nouveau sondage.  

L’enquête menée par Ipsos pour le compte de la chaîne Global révèle que 73% des plus âgés ne sont pas préoccupés par leurs finances contre 59% des 18-34 ans et 62% des 35-54 ans. La moyenne nationale est de 65%. Les Albertains étaient parmi les plus soucieux de leurs finances, puisque seulement 51% disaient ne pas s’en préoccuper.  

Les habitants de cette province pétrolière étaient aussi les plus nombreux en proportion à dire qu’ils devront réduire des dépenses considérées comme essentielles selon le sondage. Même s’ils sont toujours les plus riches au pays, environ 38% des Albertains sondés disaient devoir prendre cette difficile décision, contre 28% en moyenne au pays.  

«Ils sont vraiment moins optimistes que le reste du Canada concernant leurs finances personnelles», a précisé le vice-président aux affaires publiques chez Ipsos, Gregory Jack, cité par Global.  

«En regardant les données comparatives entre les Albertains et le reste du Canada, ils sont relativement au même niveau de bonheur et de santé que les autres Canadiens», a-t-il cependant précisé.  

L’Alberta connaît des difficultés économiques depuis quelques années. Son taux de chômage était de 7,2% en novembre, un niveau plus élevé que toutes les autres provinces, à l’exception de celles de l’Atlantique. La moyenne nationale était de 5,9%. Le taux de chômage était de 5,6% au Québec.  

Ce sondage a été effectué en ligne auprès de 1002 Canadiens, du 3 au 5 décembre derniers.