/news/society
Navigation

Lotto Max : Frénésie à venir pour le plus important gros lot

La somme de 70 millions $ sera tirée vendredi soir à travers le Canada

gros lot
Photo d'archives, Cédérick Caron Yves Bouthillette a fait l’achat de billets du Lotto Max, hier, dans l’espoir de gagner 70 millions $. Il est en compagnie de Josée Larose, commis de la Tabagie de la Seigneurie à Blainville, sur la Rive-Nord.

Coup d'oeil sur cet article

Le plus gros lot de l’histoire du Canada sera tiré vendredi soir, dans le cadre du Lotto Max, et Loto-Québec s’attend à une véritable frénésie aux terminaux de ventes vendredi.

« On est ouvert depuis midi et il y a de la demande. Déjà, je vois mes billets de groupe baisser et je me dis qu’il va falloir en faire d’autres », a expliqué hier Josée Larose, deux heures après l’ouverture de la Tabagie de la Seigneurie, à Blainville.

Vendredi, le gros lot du Lotto Max sera de 70 millions $. Il s’agit de la plus importante cagnotte jamais offerte dans l’histoire de Loto-Québec et du Canada, a précisé la chef de service des affaires publiques de la société d’État, Marisol Schnorr.

Changement d’habitude

Mme Larose travaille comme commis à la tabagie depuis 14 ans. En l’observant interagir avec ceux qui entrent dans la boutique, on voit qu’elle connaît bien leurs préférences.

« Mes clients habituels qui ne prennent pas de billets généralement en achètent depuis jeudi midi. C’est souvent comme ça quand il y a de gros montants en jeu », a-t-elle indiqué.

Sur ces mots, Yves Bouthillette est entré dans le commerce pour acheter des billets et appuyer sans le vouloir les dires de Mme Larose.

« J’achète très rarement des billets de loterie, mais quand ça monte comme ça, on se dit : “pourquoi pas ?” » a répondu, le sourire aux lèvres, l’homme de L’Île-Perrot qui allait visiter sa fille sur la Rive-Nord.

Joie, bonheur et folie

La bonne humeur régnait dans le petit commerce et la folie des Fêtes se mélangeait à celle de la loterie.

« Ça va peut-être nous porter chance. On va peut-être gagner », a lancé Mme Larose lorsque M. Bouthillette a accepté de prendre la pose avec elle pour Le Journal.

De son côté, Luc Labrecque s’est montré terre à terre lorsque Le Journal lui a demandé si une pareille somme faisait rêver.

« Il faut être réaliste. On a peu de chances de gagner, mais on se dit que si on ne joue pas, on ne peut pas gagner », a fait remarquer celui qui achète son billet deux fois par semaine depuis qu’il a été initié par son beau-père.

En plus du tirage des 70 M$ à travers le Canada, 10 lots de 1 M$ pourront aussi être remportés. 

Loto-Québec estime qu’elle vendra pour 9 M$ de billets de loterie uniquement pour ce tirage. 

La majeure partie des ventes devraient se réaliser vendredi.


►Avec une participation au Lotto Max, un joueur a une chance sur 33 294 800 de remporter le gros lot.