/sports/hockey/canadien
Navigation

Scandella à Montréal

SPO-HOCKEY-SABRES-CANADIEN
Photo Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Marc Bergevin a ouvert le deuxième jour de l’année 2020 avec deux transactions. Le directeur général du Canadien a acquis le défenseur Marco Scandella des Sabres de Buffalo et il a échangé le défenseur Mike Reilly aux Sénateurs d’Ottawa. 

Bergevin a bougé une première fois avec son homologue des Sens, Pierre Dorion. Environ une heure avant le match contre le Lightning de Tampa Bay, le CH s’est départi de Reilly contre un choix de 5e tour au repêchage de 2021 et un espoir méconnu du nom d’Andrew Sturtz. 

Avec le départ de Reilly, le Tricolore a libéré un contrat assez important pour un joueur qui passait plus de temps sur la passerelle de presse que sur la glace. L’Américain de 26 ans avait paraphé un contrat de deux ans et 3 millions (1,5 million par saison) le 26 juin dernier. 

Si cette transaction ne passera pas à l’histoire, on notera qu’il s’agissait du premier échange entre le CH et les Sénateurs depuis le 24 juin 2001. Ce jour-là, le Tricolore avait obtenu l’ailier Andreas Dackell contre un choix de 8e tour. 

De l’expérience à la ligne bleue

Moins d’une heure après la transaction avec les Sénateurs, Bergevin a dansé avec Jason Botterill, des Sabres. Scandella portera maintenant le même uniforme que son oncle, Sergio Momesso. 

Pour attirer Scandella à Montréal, le Canadien a cédé un choix de 4e tour, celui des Sharks de San Jose, au repêchage de 2020. 

« C’est un gars avec de l’expérience, il est très fiable défensivement et il est capable de bien bouger la rondelle, a dit Julien après le match. Ça nous donne un joueur qui apportera plus de stabilité à la ligne bleue. »

Scandella, un défenseur gaucher de 6 pi 3 po et 210 lb, a joué 31 matchs cette saison avec les Sabres, amassant 9 points (3 buts, 6 passes). Utilisé pour une moyenne d’un peu plus de 16 minutes, il présentait un dossier de +9. 

Il avait regardé deux matchs de la passerelle de presse cette saison avec les Sabres. À Montréal, il se battra avec Brett Kulak et Victor Mete pour les deux derniers postes disponibles du côté gauche. Âgé de 29 ans, Scandella a joué 549 matchs dans la LNH, 176 avec les Sabres et 373 avec le Wild du Minnesota. 

Le CH ne s’est pas lié les mains à long terme avec cette transaction puisque Scandella deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet.