/finance/news
Navigation

Bien commencer l’année en se débarrassant de ses dettes

0103_dvp
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Je ne veux pas gâcher vos derniers jours de vacances, mais je rappelle néanmoins qu’il faudra bien les payer, ces cartes de crédit.

La question maintenant : si on ne peut les rembourser intégralement d’un seul coup, y a-t-il des méthodes plus efficaces que d’autres pour venir à bout de ses dettes ? 

Apparemment oui, mais nous aurions tendance à les ignorer. 

Voici les deux méthodes à favoriser.

1. LA MÉTHODE « AVALANCHE »

Il s’agit de la stratégie la plus efficace pour réduire les frais d’intérêt. Lorsqu’on traîne des dettes sur plus d’une carte de crédit, on doit concentrer ses efforts sur celle dont le taux d’intérêt est le plus élevé, en se contentant de payer le montant minimum sur les autres cartes. Lorsque le solde de la première est réglé, on passe à la suivante. C’est simple. 

2. L’APPROCHE « BOULE DE NEIGE »

Plutôt que de s’attaquer en premier à la carte la plus chère en intérêt, on remboursera d’abord celle dont le solde est le moins élevé, et ainsi de suite. 

Le fait de régler rapidement la totalité d’un solde représente un facteur de motivation important. 

Sur papier, ce n’est pas la méthode optimale, mais en pratique, elle s’avère souvent plus efficace pour venir à bout de ses dettes.

La pire stratégie

Peu importe la méthode employée, on observe qu’il faut se débarrasser des dettes l’une après l’autre, de façon systématique, presque militaire. 

Ce n’est pas ce que nous faisons en général : nous avons plutôt tendance à saupoudrer nos efforts en fonction de l’importance des soldes de chacune des cartes.

Prenons un exemple simple. Si nous traînons une dette de 4000 $ sur une Visa et 2000 $ sur une MasterCard, nous sommes du genre à verser chaque mois 400 $ sur la première et 200 $ sur la seconde.

C’est la pire stratégie à tous les points de vue. 

Elle coûte plus cher en intérêts et donne l’impression qu’on progresse moins vite dans le remboursement de ses dettes.

À savoir

  • Les cartes de crédit les plus chères sont celles émises par les magasins. Leur taux d’intérêt peut atteindre 29 %.
  • Quand nous remboursons au complet le solde inscrit sur le relevé de notre carte de crédit, aucun intérêt n’est porté à notre compte. Cependant, si nous ne réglons qu’une partie du solde inscrit au relevé, les intérêts ne seront pas calculés sur le reste du solde, mais sur la totalité. Exemple : si je paie 75 $ sur le solde de 100 $ indiqué au relevé, l’intérêt sera calculé sur 100 $, et non sur les 25 $ de dettes restantes.
  • Les avances de fonds effectuées sur une carte de crédit sont traitées différemment des achats. L’intérêt commence à courir dès qu’on retire l’argent du guichet.