/opinion/blogs/columnists
Navigation

Lettre de Cuba: un château médiéval de style japonais, grec, romain et égyptien

Lettre de Cuba: un château médiéval de style japonais, grec, romain et égyptien
Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Il existe des trésors insoupçonnés dans des endroits qu’on dirait perdus au milieu de nulle part. Le parc nature La Güira, dans la province de Pinar del Río, dans le décor enchanteur de la Sierra de los Organos, à une centaine de kilomètres de La Havane, fait partie de ces endroits insolites à découvrir. La verdure est omniprésente partout.  

Imaginez un parc Lafontaine en trois fois plus grand, avec l’exotisme des palmiers en plus et des arbustes floraux à profusion. Un lac et des chaloupes à louer, des statues en marbre de Carrare, de différents styles – grec, romain et égyptien –, dispersées ici et là, au hasard des sentiers, des ponts de pierre en arc et des escaliers rocailleux, quelques gloriettes et tonnelles, et un aménagement de style japonais pour vous accueillir dès l’entrée, après avoir franchi l’immense portique en pierre de style médiéval, flanqué de hautes tours.  

Lettre de Cuba: un château médiéval de style japonais, grec, romain et égyptien
Courtoisie

Aussi, un musée asiatique où sont exposés les objets ayant appartenu au propriétaire des lieux: statues de Bouddha, mobilier divers, tambours, peintures encadrées, tapisseries et coussins en soie datant de l’époque de Gensis Khan, etc. Deux piscines, quelques restaurants et buvettes, et un amphithéâtre pour des spectacles et des fêtes.  

Imaginez ensuite un mini zoo comme il y en avait un jadis au parc Lafontaine. Non, ce n’est pas le Jardin des merveilles avec ses éléphants dont le barrissement réveillait très tôt ceux qui vivaient tout à côté. Dans cette section du parc, il n’y a que deux volières, remplies d’oiseaux colorés et jacasseurs. Et une cage où vivent quatre petits singes des plus sympathiques qui semblent adorer les visiteurs. Ne vous privez pas de leur parler, ils vous répondent par des sons qui semblent dire qu’ils aiment votre visite.  

Lettre de Cuba: un château médiéval de style japonais, grec, romain et égyptien
Courtoisie

Cet immense domaine privé a appartenu jusqu’à la Révolution, en 1959, à José Manuel Cortina, le plus riche propriétaire terrien de cette province. D’ailleurs, on peut encore voir son nom gravé sur l’immense portique. Abandonnée pendant plusieurs décennies, l’ancienne hacienda Cortina a été, il y a cinq ans, réaménagée en parc ouvert à toute la population. On a conservé le caractère historique et patrimonial de cet endroit enchanteur. On a même prévu quelques bungalows pour ceux qui veulent y séjourner et s’adonner aux randonnées pédestres en montagne. Idéal pour ceux qui séjournent pendant plusieurs jours à Viñales. Les taxis vous y conduiront pour un prix modique à discuter préalablement avec le chauffeur. Détail important: la route est plutôt en bon état.  

Lettre de Cuba: un château médiéval de style japonais, grec, romain et égyptien
Courtoisie

On y va, donc, pour découvrir les goûts excentriques d’un riche propriétaire terrien, certes très cultivé, mais aussi pour un bol d’air pur et pour se dégourdir les jambes dans les nombreux sentiers pentus.  

Prix d’entrée pour les visiteurs étrangers: moins de 5 CUP.